Gestion à l'officine de la buprenorphine en tant que médicament de substitution aux opiacés: bénéfices apportés, limites et évolution de la législation - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

Gestion à l'officine de la buprenorphine en tant que médicament de substitution aux opiacés: bénéfices apportés, limites et évolution de la législation

Abstract

La toxicomanie aux opiacés, et notamment à l'héroïne, engendre de nombreux problèmes, médicaux, sociaux et législatifs. Ainsi, dans un but de réduction des risques ont été mis en place les médicaments de substitution aux opiacés (ou MSO), afin de remplacer une drogue, créant une dépendance importante, par un produit contrôlé. En France, de par son cadre de prescription relativement souple, la buprénorphine (ou Subutex®) est le MSO le plus fréquemment délivré en officine. Depuis sa commercialisation en 1996 on a pu observer une amélioration au sein des populations toxicomanes, tant au niveau de la santé que de la sociabilisation. Néanmoins, la buprénorphine engendre de nouveaux problèmes. Elle crée chez le patient une nouvelle dépendance, ne protège pas des nombreuses rechutes, et les mésusages sont nombreux. Il existe un trafic de ce produit, et ainsi on rencontre des personnes s'auto-substituant sans aucun suivi médical, ainsi que des toxicomanes utilisant le Subutex® comme une drogue. Pourtant, le but premier de ces traitements étant la réduction des risques, l'abstinence totale, bien qu'idéale, n'est pas obligatoirement la seule issue positive. Les pharmaciens d'officine, face aux prescriptions de MSO, sont souvent amenés à gérer des difficultés au moment de la délivrance. En effet, la communication est souvent limitée, les ordonnances falsifiées existent, les demandes de chevauchements sont fréquentes, et les consommateurs de buprénorphine par voie intraveineuse sont nombreux. L'étude de cas concrets montre les difficultés rencontrées, et l'importance d'une prise en charge globale du toxicomane. Enfin, l'évolution de la législation et des contrôles permettent de réduire en partie les abus de certaines personnes.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2009_ROUSSELLE_CLAIRE.pdf (1.69 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733613 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733613 , version 1

Cite

Claire Rousselle. Gestion à l'officine de la buprenorphine en tant que médicament de substitution aux opiacés: bénéfices apportés, limites et évolution de la législation. Sciences pharmaceutiques. 2009. ⟨hal-01733613⟩
49 View
257 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More