Suivi de la croissance des amibes Naegleria lovaniensis et Acanthamoeba castellanii en milieux xénique et axénique - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2013

Growth monitoring of the Amoebae naegleria lovaniensis et acanthamoeba castellanii in xenic and axenic media

Suivi de la croissance des amibes Naegleria lovaniensis et Acanthamoeba castellanii en milieux xénique et axénique

Abstract

Les microorganismes qui font l'objet de la présente étude sont des amibes, plus particulièrement Naegleria lovaniensis, modèle non pathogène de Naegleria fowleri, et Acanthamoeba castellanii. Il s'agit de protozoaires vivant en milieu aquatique et qui se nourrissent de particules en suspension et de proies. Leur distribution est ubiquitaire et elles ont été mises en évidence dans des prélèvements d'eau douce sur tous les continents. Certaines prolifèrent de manière très rapide lorsque ces eaux douces sont chauffées naturellement (soleil) ou non (circuits de refroidissement), ce qui pose de nos jours un problème de santé publique préoccupant. En effet, ces amibes sont des amibes libres, ce qui signifie, par opposition aux amibes parasitaires, qu'elles sont capables de vivre et de se reproduire dans un milieu naturel. Cependant, durant les 50 dernières années, un nombre non négligeable de cas d'infections (dont certaines se sont révélées fatales) a étérapporté. Le terme d'amibes amphizoïques a été choisi pour désigner les amibes chez lesquelles on a découvert cette capacité à parasiter l'Homme et à provoquer chez lui une pathologie bien qu'elles semblent à la base adaptées pour une existence en milieu naturel.Le présent travail se propose de compiler dans une première partie une revue bibliographique sur les amibes des genres Naegleria et Acanthamoeba, ainsi que sur les facteurs environnementaux pouvant favoriser leur multiplication. Dans une seconde partie, le rapport rend compte des résultats expérimentaux obtenus au laboratoire surla culture de Naegleria lovaniensis et d'Acanthamoeba castellanii. Les amibes ont été cultivées en milieux xénique et axénique (en présence d'un tapis bactériend'Escherichia coli K12) à des températures allant de 21°C à 39°C. Les amibes ont également été soumises à des augmentations de température de 21°C à 34°C afin de mimer les conditions d'une eau dans un circuit de refroidissement de centrale thermique.Les résultats permettront de mieux comprendre le rôle des facteurs « température » et « substrat » sur le développement de ces amibes amphizoïques.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUPHA_T_2013_HELUIN_YANNICK.pdf (2.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733694 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733694 , version 1

Cite

Yannick Heluin. Suivi de la croissance des amibes Naegleria lovaniensis et Acanthamoeba castellanii en milieux xénique et axénique. Sciences pharmaceutiques. 2013. ⟨hal-01733694⟩
257 View
624 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More