Effets secondaires cutanés des traitements anti-angiogéniques : Sorafénib, Sunitinib, et Bévacizumab. Mise au point sur les réactions acrales. - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Cutaneous adverse effects of angiogenesis inhibitors : sorafenib, sunitinib and bevacizumab. Focus on palmar-plantar erythrodysesthesia.

Effets secondaires cutanés des traitements anti-angiogéniques : Sorafénib, Sunitinib, et Bévacizumab. Mise au point sur les réactions acrales.

Abstract

Les thérapies ciblées ont considérablement transformé la thérapeutique en cancérologie ces dernières années. Avec ces nouvelles substances sont apparus des effets secondaires cutanés, parfois invalidants et obligeant à suspendre le traitement anticancéreux. Plusieurs cibles contre l?angiogénèse sont actuellement utilisées : les inhibiteurs du vascular endothelial growthfactor (VEGF) : bevacizumab AVASTIN® (anticorps monoclonal), et les inhibiteurs multikinase bloquant les récepteurs du VEGF : sunitinib SUTENT® et sorafenib NEXAVAR®. Elles induisent de nombreux effets secondaires cutanés, parfois communs, parfois propres à l?une ou l?autre des molécules. L?effet secondaire cutané le plus fréquent est l?érythrodysesthésie acrale nommée dans ce travail réaction main-pied (RMP) car différente des érythrodysesthésies secondaires aux autres traitements oncologiques. Elle peut être extrêmement invalidante pour les patients et conduire à des modifications de posologie voire à l?arrêt du traitement. Après avoir rappelé les mécanismes de l?angiogénèse tumorale, la première partie est destinée à chacune des thérapeutiques sorafenib, sunitinib et bevacizumab, afin de bien connaître leur mécanisme d?action, leur place actuelle dans les pathologiescancéreuses, et leurs principaux effets indésirables cutanés. Les deuxième et troisième parties précisent les caractéristiques cliniques, histologiques, la physiopathologie et enfin les traitements proposés des érythrodysesthésies palmoplantaires et des RMP. Enfin, la quatrième partie est consacrée à une étude observationnelle des RMP et autres toxicités cutanées chez 51 patients recevant un traitement anti-angiogénique entre septembre 2008 et mars 2010, en s?intéressant à l?observance des soins proposés dans la RMP. Cette étude a amené à s?interroger sur les causes de non observance et à proposer une prise en chargemultidisciplinaire, où le processus d?éducation thérapeutique pourrait trouver sa place.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2010_CAQUELIN_GUYOT_PAULINE.pdf (12.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01733700 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733700 , version 1

Cite

Pauline Caquelin-Guyot. Effets secondaires cutanés des traitements anti-angiogéniques : Sorafénib, Sunitinib, et Bévacizumab. Mise au point sur les réactions acrales.. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01733700⟩
71 View
1295 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More