Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Prise en charge de la sclérose en plaques par le médecin généraliste en Lorraine

Résumé : Introduction : La prise en charge des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) au cabinet du généraliste pourrait être optimisée en favorisant les liens avec les spécialistes en Neurologie. Le Réseau LORSEP a été créé en 2002 afin de favoriser ces échanges. Il apparaît pertinent d'évaluer les connaissances des médecins généralistes en Lorraine sur quelques aspects de la SEP.Matériels et Méthodes : Un auto-questionnaire est adressé à 1895 médecins généralistes. Le taux de réponse est de 17.4%. Les réponses peuvent être adressées par courrier ou via un site internet. Le recueil des données est anonyme et informatisé.Résultats : 56,2% des médecins généralistes (MG) ne se sentent pas à l’aise avec le diagnostic de SEP. Devant une suspicion de SEP, 42.9% réalisent des examens complémentaires (IRM) avant d’adresser le patient à un neurologue. Les principaux signes cliniques qu’ils recherchent sont les troubles visuels et sensitivomoteurs. 67.2% des MG constatent que leurs patients les consultent en premiers recours devant une suspicion de poussée mais 88.2% estiment ne pas savoir distinguer une poussée d’une pseudo-poussée. Pour 75.7% les perfusions de méthylprednisolone sont le traitement de référence des poussées alors que 14.3% donnent une corticothérapie per voie orale. 50.5% des MG Lorrains ne connaissent pas le LORSEP.Discussion : De la même façon qu'une étude précédente effectuée dans la région Nord Pas de Calais, il nous apparaît que plusieurs points importants de la connaissance de la SEP n'ont pas été assimilés par les MG alors que d'autres semblent parfaitement acquis. Par exemple, le traitement de la poussée est majoritairement acquis alors que les notions de pseudo-poussée ou de progression ne semblent pas maitrisées de façon majoritaire. Ces données nous aident à définir un programme de formation médicale continue (FMC) pour le MG. Nous proposons également une plaquette qui pourrait être diffusée à l'ensemble des MG de la région comprenant quelques définitions simples et les coordonnées du réseau LORSEP. La principale limite de notre étude concerne le relatif faible taux de réponse au questionnaire. Néanmoins nous ne connaissons pas le nombre exact de MG suivant au moins un patient atteint de SEP en Lorraine.Conclusion : Un questionnaire est adressé à l'ensemble des MG de Lorraine. 17.4% ont répondu. Des points concernant la connaissance de la maladie semblent bien acquis. D'autres le sont moins. Une plaquette et des propositions de FMC sont élaborées et pourront être diffusées auprès des MG de Lorraine.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [5 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733707
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:04:41 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:20 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 6:57:36 AM

File

BUMED_T_2014_OUALI_KISLER_MARI...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733707, version 1

Citation

Marion Ouali-Kisler. Prise en charge de la sclérose en plaques par le médecin généraliste en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01733707⟩

Share

Metrics

Record views

51

Files downloads

448