Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Impact de l’inhibition de la voie mTOR sur l’épileptogenèse et la neuroprotection dans le modèle lithium-pilocarpine chez le rat

Résumé : L’épilepsie mésiale du lobe temporal est l’épilepsie la plus pharmacorésistante.L’histoire naturelle, reproduite par le modèle lithium-pilocarpine chez le rat, débute par un état de mal épileptique à la suite duquel se met en place un phénomène de restructuration histologique touchant les régions hippocampique et para-hippocampique, à l’origine d’un néocircuit hyperexcitable qui induit alors des crises spontanées récurrentes.La voie mTOR est un complexe protéique intracellulaire qui régule la synaptogenèse, laplasticité cérébrale, l’inflammation et prolifération de la glie cérébrale. Cette voie est activée à différentes phases de la mELT.L’objectif de cette étude pré-clinique est d’évaluer l’impact de l’inhibition de la voiemTOR par la Rapamycine sur l’épileptogenèse et la neuroprotection dans le modèle lithiumpilocarpine chez le rat.Pour cette étude, 44 rats adultes ont été divisés en 3 groupes : SE-Rapamycine (i), SE(ii) et Témoins lithium (iii). La Rapamycine a été administré à 3 temps par voie per os : H+2 à 6 mg/kg/j , puis J1 et J2 à 3 mg/kg/j. Le traitement a été évalué par l’étude des modifications métaboliques en tomographie par émission de positons au 2-[18F]-fluoro-2-deoxy-D-glucose à H4, J2 et J8 (1), la recherche de crises spontanées dès J8 (2) et enfin le comptage de neurones dans les régions d’intérêts après sacrifice { J60 (3).A H4, notre étude montre une majoration par la Rapamycine des conséquences sur lemétabolisme cérébral local du glucose après un état de mal lithium-pilocarpine chez le ratadulte suivi d’un effet atténuateur dès le deuxième jour confirmé à J8. L’impactneuroprotecteur est confirmé à J60 avec notamment une perte neuronale dans le thalamus 7 fois inférieure dans le groupe SE-Rap. Nous ne montrons toutefois pas d'incidence du traitement par Rapamycine sur l'épileptogenèse.Nos résultats et ceux de précédentes études suggèrent d’évaluer l’administration deRapamycine avant H+1 de l’état de mal, ainsi que de prolonger le traitement durant toute la phase silencieuse d'épileptogenèse
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [97 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01733751
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:06:58 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:25 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 7:03:58 AM

File

BUMED_T_2015_CULLIER_ANNE_CHAR...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733751, version 1

Citation

Anne-Charlotte Cullier. Impact de l’inhibition de la voie mTOR sur l’épileptogenèse et la neuroprotection dans le modèle lithium-pilocarpine chez le rat. Sciences du Vivant [q-bio]. 2015. ⟨hal-01733751⟩

Share

Metrics

Record views

71

Files downloads

384