Intérêts et applications des distractions osseuses en odontologie - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2003

Intérêts et applications des distractions osseuses en odontologie

(1)
1

Abstract

Les techniques d'allongement osseux définies par ILIZAROV sont actuellement appliquées au niveau de la face dans le cadre des malformations et des déficits decroissance de la mandibule et/ou du maxillaire, mais également au niveau de l'osalvéolaire des maxillaires. Comme tout nouvel apport thérapeutique, la distraction osseuse vient bouleverser l'arsenal thérapeutique déjà existant : Ostéotomie maxillaire et mandibulaire, greffons osseux ... etc.Cependant, l'apparition de ces nouvelles techniques au niveau des maxillaires suscite de nombreuses interrogations : Quels sont les résultats actuels des distractions et les conclusions des premières applications? Quels sont les avantages et les inconvénients par rapport aux techniques traditionnelles tant pour le patient qu'au niveau des protocoles opératoires? Quelles sont les évolutions déjà réalisées sur les appareillages de distraction et quelles sont celles encore nécessaires à l'amélioration de ces techniques et du confort du patient?Pour tenter de répondre à ces questions, dans un premier temps, des rappels fondamentaux sur l'os, sa structure, son renouvellement, son origine ainsi que des notions d'ostéogenèse par distraction sont remémorés. Puis nous nous proposons de présenter les différents appareillages et techniques opératoires nécessaire à cet allongement osseux. Ensuite nous présentons les indications courantes et récentes à la mandibule, au maxillaire et à l'os alvéolaire. Enfin des cas cliniques illustrent tout au long de cette dernière partie les différentes indications.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_TD_2003_JACQUIN_ARNAUD.pdf (8.6 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733758 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733758 , version 1

Cite

Arnaud Jacquin. Intérêts et applications des distractions osseuses en odontologie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2003. ⟨hal-01733758⟩
38 View
644 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More