Moyens de compensation et de maintien à domicile : difficultés rencontrées par les personnes handicapées deux ans au moins après leur réinsertion - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2007

Keeping at home : outcomes and issues the "moyens de compensation" lead to among the French disabled people bein in rehabilitation for two years or less

Moyens de compensation et de maintien à domicile : difficultés rencontrées par les personnes handicapées deux ans au moins après leur réinsertion

Abstract

In France, two million disibled people are currently living by themselves, at home. This situation has led to the creation of "moyens de compensation" (technical, human and social forms of support) to help for their rehabilitation. I focused my dissertation on a population af disabled people who had previously spent time in the Lay-Saint-Christophe (54) rehabilitation services and were back at home for a period of two years or less. I wanted to evaluate the support : they received during this period of tirne. In terms of methodology, I used a written questionnaire every participant had to fill in ; then I conducted phone interviews 18 months later. I was able to underscore the problems the various forms of support led to, whether thev were related to financial issues, clutter or handiness (technical support) or problems of schedule, costs, and availability (human support). Therefore, I was in a position to better understand why some foms of support were given up while others were not. My dissertation suggests that a following-up may be set up for these disabled people living at home. This following-up could be managed through some questionnaires and or through reguiar checking on the disabled people at home. This kind of folfowing-up may help to meet the people's expectations but also their families' with the help of a range of health care professionals, social helpers and auxiliaries (physiatherapists, family doctors, nurses, occupatlonal therapists, social workers, "auxiliaires de vie").
Deux millions de personnes handicapées vivent à leur domicile en France. Des moyens de compensation ont du être mis en place (aides techniques, humaines et sociales) pour faciliter leur réinsertion. Nous nous sommes donc intéressés à une population de personnes handicapées ayant quitté le service de réadaptation de Lay.Saint-Christophe (54) et retournées à domicile depuis au moins deux ans afin d'évaluer les aides mises en place initialement. A l'aide d'un questionnaire écrit puis d'un entretien téléphonique réalisé un an et demi plus tard, nous avons pu mettre en évidence les difficultés que posaient les aides tant techniques (encombrement, coût, maniabilité) que humaines (temps de présence, disponibilité, coût) et ainsi mieux comprendre pourquoi certaines étaient abandonnées. Nous proposons qu'un suivi soit organisé à distance du retour à domicile, sous la forme de questionnaires et/ou de visites à domicile pour permettre de répondre aux attentes de la personne handicapée mais aussi de son entourage. cela avec l'aide des différents intervenants (médecin rééducateur, médecin traitant, infirmier, kinésithérapeute, ergothérapeute, assistante sociale, auxiliaire de vie).
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2007_MONNAIS_ISABELLE.pdf (4.05 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733806 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733806 , version 1

Cite

Isabelle Monnais. Moyens de compensation et de maintien à domicile : difficultés rencontrées par les personnes handicapées deux ans au moins après leur réinsertion. Sciences du Vivant [q-bio]. 2007. ⟨hal-01733806⟩
87 View
159 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More