La mémoire autobiographique et ses troubles dans la schizophrénie - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2006

Autobiographical memory and its impairments in schizophrenia

La mémoire autobiographique et ses troubles dans la schizophrénie

Abstract

Autobiographical memory refers to memories of our past. Cognitive neuro-psychological research proposed different tools to assess personal memories and led to cogriitive models of autobiographical memory. Conway and Pleydell-Pearce (2000) put forward a model that brings together autobiographical memories and the autobiographical self. Recent functional neuroimaging studies have completed these models and describe the specific roles of several brain regions, particularly the prefrontal cortex and hippocampus, during the recollection of personal rnemories. Recent studies show autobiographical memory impairments in schizophrenia : schizophrenie patients recall few speçific memories, recollection is associated with an impairment in conscious recollection. These deficits are more marked after the onset of the disease and depend on cognitive and mnesic deficits. Patients exhibit a disorganized reminiscence bump that could reflect their failure in consolidating a subjective identity. The study of autobiographical memory in schizophrenia offers a new understanding of the clinical symptoms of this disease.
La notion de mémoire autobiographique regroupe l'ensemble des souvenirs de notre passé. Les recherches en neuropsychologie cognitive ont conduit au développement d'outils d'évaluation des souvenirs personnels et à la construction de modèles cognitifs de la mémoire autobiographique. Parmi eux, le modèle de Conway et Pleydell-Pearce (2000) propose une organisation hiérarchique des souvenirs autobiographiques et les met en relation avec l'identité personnelle. De récentes études en neuro-imagerie fonctionnelle ont permis de compléter et d'enrichir ces modèles, en précisant la contribution respective de certaines régions cérébrales comme le cortex préfrontal et l'hippocampe lors de la remémoration des souvenirs autobiographiques. Les études s'intéressant aux troubles de la mémoire autobiographique dans la schizophrénie sont récentes et peu nombreuses. Elles montrent : 1) une diminution globale du nombre de souvenirs autobiographiques 2) une baisse de leur spécificité et de leur richesse en détails et 3) une altération de la remémoration consciente au moment de leur récupération. Ces déficits s'aggravent après le début de la maladie et s'expliquent par les troubles cognitifs et mnésiques bien connus dans cette pathologie. Ils pourraient reposer sur des anomalies neuro-développementales. Enfin, les patients schizophrènes présentent un pic de réminiscence anormal, qui pourrait être l'expression d'une consolidation défectueuse de l'identité subjective. L'étude des troubles de la mémoire autobiographique dans la schizophrénie ouvre ainsi à une nouvelle compréhension de la clinique de cette pathologie.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2006_BERNA_FABRICE.pdf (6.7 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733841 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733841 , version 1

Cite

Fabrice Berna. La mémoire autobiographique et ses troubles dans la schizophrénie. Sciences du Vivant [q-bio]. 2006. ⟨hal-01733841⟩
115 View
456 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More