Evaluation de l'inflammation synoviale par IRM, avant et après une injection intra-articulaire d'IL-1Ra (Anakinra) chez 7 patients souffrant de gonarthrose - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2005

MRI evaluation of the synovial membrane after a single intra-articular injection of IL-1Ra (anakinra) in 7 patients with osteoarthrisis of the knee suggest an anti-inflammatory effect of IL-1Ra

Evaluation de l'inflammation synoviale par IRM, avant et après une injection intra-articulaire d'IL-1Ra (Anakinra) chez 7 patients souffrant de gonarthrose

Abstract

To explore the potential effect of one single intra-articular injection of IL-1Ra (anakinra) in 7 patients with knee osteoarthrisis we evaluate with MRI synovial inflammation before and after injection. Visual Analog Scale for pain and WOMAC were recorded at day 0, 1, 4, week 4, 8 and 12. Synovial membrane inflammation was evaluated by MRI on a 1,5 T scanner. Sagittal 3D-FGRE fat-supressed and axial SE fat-supressed sequences were performed before and after contrast agent injection in order to evaluate synovial inflammation according three different manners: MRI total score, evaluation of the synovial membrane volume and percentage of active synovial membrane. The joint effusion was also graded as mild, moderate or severe on T2-weighted sequence.The pharmacokinetic data obtained at 0h, 1h, 2h, 4h, 8h, 12h, 24h, 36h and 48h after intra-articular injection were presented in terms of maximal concentration and maximal time of residence in blood. IL-1Ra reduced the MRI total score from 8,71 +/- 1,38 to 6,71 +/- 0,97 36h after intra-articular injection. No statistical significiant change were noted on synovial membrane volume, percentage of active synovial membrane and joint effusion scores. These results suggest an anti-inflammatory effect of IL-1Ra on MRI total synovial score performed at 36 hours, parralell to a clinical improvement observed at day 4.
Nous proposons d'évaluer: l'IL-1Ra ( anakinra ) dans la gonarthrose en étudiant l'inflammation synoviale par IRM avant et après injection intra-articulaire chez 7 patients atteints de gonarthrose symptomatique. Ces 7 patients sont également évalués cliniquement par l'EVAet le WOMAC à J0, J1, J4, S4, S8 et S12. L'inflammation de la membrane synoviale est évaluée à l'aide d'un imageur de 1,5T avant injection et 36 heures après. Des séquences 3D-FGRE en coupes sagittales et axiales sont utilisées en pondération T1 avec saturation du signal de la graisse avant et après injection de gadolinium. L'évaluation de l'inflammation synoviale est tri-modale : score semi-quantitatif, volume total et volume de synovite active. L'épanchement est également gradé en 3 stades : faible, moyen et important sur des séquences pondérées T2. Les données pharmacocinétiques sont obtenues aux heures 0,1 2, 4, 8, 12, 24, 36 et 48 après injection d'anakinra, elles sont exprimées en concentrations maximales et en temps de résidence dans le compartiment plasmatique. Le score semi-quantitatif passe de 7,71 +/- 1,38 à 6,71 +/- 0,97 36 heures après l'injection d'anakinra. On n'observe pas de variation significative du volume total, du volume de synovite active et du score de l'épanchement. Ceci suggère un effet anti-inflammatoire de l'anakinra sur le score semi-quantitatif parallèlement à l'amélioration clinique constatée à J4.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2005_DINTINGER_HERVE.pdf (9.09 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01733933 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01733933 , version 1

Cite

Hervé Dintinger. Evaluation de l'inflammation synoviale par IRM, avant et après une injection intra-articulaire d'IL-1Ra (Anakinra) chez 7 patients souffrant de gonarthrose. Sciences du Vivant [q-bio]. 2005. ⟨hal-01733933⟩
22 View
1252 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More