Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Arteria Lusoria : étude morphodensitométrique de 150 cas. Applications cliniques

Résumé : Introduction : L'arteria lusoria est une variation anatomique fréquente, mais rarement symptomatique. Néanmoins, de part sa position au niveau de la crosse aortique et son trajet, elle peut être impliquée dans diverses pathologies, et va en compliquer la prise en charge. Les traitements endovasculaires font de nos jours partie intégrante de l'arsenal thérapeutique de la chirurgie vasculaire, et leur faisabilité repose sur des critères morphologiques précis qui vont être déterminant pour la réussite de la procédure.Notre étude, basée sur l'analyse morphométrique de 150 patients porteurs de cette variation anatomique, a pour but d'une part de montrer la faisabilité de différents traitement endovasculaire chez ces patients, et d'autre part de préciser la morphologie de l'arteria lusoria notamment au niveau de son ostium et des artères de voisinage.Patients et méthode : nous avons recueilli les données scanographiques de 150 patients porteurs de la variation anatomique. Sur chaque scanner nous avons réalisé des mesures multiples de diamètres et de distance, et colligé différentes données morphologiques, par un protocole standardisé. Le test de Student a été utilisé pour comparer de manières statistiques nos résultats.Résultats : les mesures des diamètres de l'AL sont compatibles avec l'implantation de système d'occlusion. La distance entre les deux sous-clavières est très courte, et dans tous les cas <20mm qui est la distance minimale requise pour l'implantation d'une endoprothèse aortique. L'artère est associée dans un cas sur deux à la présence d'un tronc commun bicarotidien, et présente dans deux tiers des cas une dilatation conique à son ostium appelé diverticule de Kommerell.Conclusion : Notre travail permet d'affirmer la faisabilité des techniques endovasculaires et hybrides pour ces patients porteurs d'arteria lusoria. En cas de mise en place d'une endoprothèse il y a nécessité dans tous les cas de couvrir l'artère sous-clavière gauche, et parfois également l'artère carotide commune gauche. La présence d'un diverticule de Kommerell à son origine impose l'utilisation de matériel stable afin d'éviter toute migration dans l'aorte. Nous avons pu préciser la morphologie de l'arteria lusoria, en démontrant une différence de diamètre significative entre les deux sous-clavières, et la présence fréquente d'un diverticule de Kommerell.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734018
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:20:01 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:29 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 10:51:22 AM

File

SCDMED_T_2011_JEANNON_FANETTE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734018, version 1

Citation

Fanette Jeannon. Arteria Lusoria : étude morphodensitométrique de 150 cas. Applications cliniques. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01734018⟩

Share

Metrics

Record views

64

Files downloads

1262