Epidémiologie bactérienne des cystites non compliquées en Lorraine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Epidemiology of bacterial uncomplicated cystitis in Lorraine

Epidémiologie bactérienne des cystites non compliquées en Lorraine

Abstract

Objectifs : Connaître l'épidémiologie bactérienne régionale des cystites simples en médecine générale, notamment la prévalence de Staphylococcus saprophyticus et déterminer les profils de résistance des principales espèces bactériennes isolées. Evaluer l'adhésion aux recommandations de prise en charge des infections urinaires (IU) de l'AFSSAPS 2008.Méthode : Cette étude prospective a duré 1 an (08/2009-08/2010). Les médecins généralistes du réseau ont été sollicités pour remplir un questionnaire sur la prise en charge des IU et prescrire, de façon consécutive, un ECBU aux patientes atteintes de cystites simples. Les résultats des ECBU ont ensuite été adressés au réseau.Résultats : Parmi 158 médecins sollicités, 78 ont répondu aux questionnaires parmi lesquels 50 (64 %) utilisaient au moins 6 fois sur 10 la bandelette urinaire (BU) en cas d'IU. Parmi les 244 résultats d'ECBU, 52 (22 %) étaient négatifs, 15 (6 %) étaient considérés comme des contaminations. Parmi les autres résultats, l'espèce bactérienne la plus fréquemment isolée était, comme attendu, Escherichia coli (129/177, 73 %) suivie de Staphylococcus saprophyticus (16/177, 9 %). S. saprophyticus était surtout isolé chez la femme de moins de 50 ans (p < 0,05). Dans la majorité des cas (92/121, 76 %), E. coli avait un phénotype sauvage.Trois E. coli avaient un profil résistant aux céphalosporines de 3ième génération. Lafosfomycine trométamol a été déclarée être prescrite en première intention dans 59 % (52/90) des cystites simples.Conclusion : S. saprophyticus apparaissait au 2ème rang des espèces bactériennes responsables de cystites simples chez les femmes en Lorraine, et à un niveau supérieur à celui attendu. Malgré le faible nombre d'urines analysées, ces résultats justifient que les recommandations actuelles de prise en charge des infections urinaires soient mieux diffusées chez les médecins de Lorraine, ce qui correspond à un des rôles du réseau Antibiolor
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2011_COMES_JEAN_FRANCOIS.pdf (1.61 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01734207 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734207 , version 1

Cite

Jean-François Comes. Epidémiologie bactérienne des cystites non compliquées en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2011. ⟨hal-01734207⟩
130 View
1091 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More