Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Enquête sur les pratiques de prescription d‘opiacés des médecins généralistes, dans le traitement des douleurs chroniques non cancéreuses : à propos d‘une étude de faisabilité dans le Grand-Est

Résumé : Contexte : La lutte contre la douleur chronique a fait l?objet de 3 plans successifs en France, en 1998,en 2002, et en 20006. Si la gestion des douleurs chroniques cancéreuses est aujourd?hui correctementmaitrisée, la prise en charge de la douleur chronique non-cancéreuse, , reste encore aujourd?hui unproblème de santé publique mondial malgré les nombreuses recommandations nationales etinternationales à son sujet. De nombreux outils ont été élaborés comme aide au diagnostic et au suivides patients atteints de douleurs chroniques. L?utilisation d?antalgiques opiacés, bien qu?elle ait permisune véritable révolution dans la prise en charge de certains types douloureux, a amené uneaugmentation dramatique du nombre de décès par intoxications, et de nombreux détournementsd?usages. Plusieurs enquêtes sur l?utilisation de ces molécules dans les douleurs chroniques noncancéreuses ont été menées à l?étranger, mais il en existe peu réalisées en France.Objectifs du travail :- faire un état des lieux sur les connaissances actuelles et les recommandations existant pour laprise en charge des patients et l?utilisation des antalgiques opiacés dans les douleurschroniques non-cancéreuses ;- évaluer les pratiques de prescriptions des médecins généralistes et le suivi de cesrecommandations dans le Grand-Est, par l?étude mise en place par le CEIP-A de Nancy.Méthode : Nous avons envoyé 150 questionnaires papier contenant 27 items dont 11 basés sur lesrecommandations françaises, à des médecins généralistes.Résultats : Un total de 46 réponses exploitables a été obtenu. Elles mettent en évidence la nécessitéd?optimiser la formation initiale des praticiens 74 % l?ayant jugée insuffisante ou inexistante. Laconnaissance et l?utilisation d?outils d?évaluation de l?intensité douloureuse, est à améliorer (9 % n?enn?utilisent jamais). Les opiacés des palier 2 et 3 sont fortement prescrits (jusqu?à 98 % pour les douleursrhumatologiques), parfois dans des cadres où l?efficacité n?a pas encore été prouvée (fibromyalgie parexemple). Certains médicaments opiacés tels que le fentanyl transmuqueux et l?hydromophone sontprescrits hors AMM.Conclusion : Un certain nombre de médecins n?adhère pas à toutes les recommandations pour uneprise en charge sécuritaire des douleurs chroniques non-cancéreuses, ce manque de suivi est rendudifficile en raison d?un défaut d?homogénéité des recommandations internationales sur le sujet. Celagénère des risques de mauvaise prise en charge et d?iatrogénie médicamenteuse. Cette enquête localea mis en évidence l?intérêt et la nécessité de la réalisation d?une étude au plan national.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [91 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01734315
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Wednesday, March 14, 2018 - 4:33:34 PM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 3:05:25 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 5, 2018 - 1:46:09 PM

File

BUPHA_T_2015_MUSZCZAK_AMANDINE...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734315, version 1

Citation

Amandine Muszczak. Enquête sur les pratiques de prescription d‘opiacés des médecins généralistes, dans le traitement des douleurs chroniques non cancéreuses : à propos d‘une étude de faisabilité dans le Grand-Est. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨hal-01734315⟩

Share

Metrics

Record views

104

Files downloads

1280