Médecins et patientes face à l'arrivée du vaccin prophylactique quadrivalent pour la prévention du cancer du col utérin, en Meurthe-et-Moselle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2009

Doctors and patients in front of the arrival of the prophylactic quadrivalent vaccine for the prevention of the cervical cancer, in Meurthe-et-Moselle

Médecins et patientes face à l'arrivée du vaccin prophylactique quadrivalent pour la prévention du cancer du col utérin, en Meurthe-et-Moselle

Abstract

Prophylactic anti-HPV quadrivalent vaccine is marketed, in France, since the end of 2006, and paid off since middle 2007.After having reminded its main characteristics and its mode of action, we study the state of the knowledge of concerned "meurthe-et-mosellan " doctors and patients (general practitioners, gynecologists and paediatricians; women more than 14 year-old) in preventionof the cervical cancer. We bring to light the major role played by family doctors and gynecologists, as well as by the patients' mothers and by the girls themselves, in the access to the vaccination in question. Knowledge concerning this vaccine seems relatively satisfactory. On the other hand,the observed refusais would be motivated by fears concerning the lack of recession, thus the lack of knowledge as for the real efficiency andfor the possible side effects to be foreseen. Progress seems still necessary, in particular as regards the investment of the sanitary authorities in the information campaign. AIso, the organization of a collective cytological screening as well as the communication on it seem indispensable to optimize the here studied preventive initiative.
Le vaccin prophylactique anti-HPV quadrivalent est commercialisé, en France, depuis fin 2006 et remboursé depuis milieu 2007. Après en avoir rappelé les principales caractéristiques et mode d action, nous étudions l'état des connaissances des médecins et patientes meurthe-et-mosellans concernés (généralistes, gynécologues et pédiatres ; patientes de plus de 14 ans) en matière de prévention du cancer du col de l'utérus. L'on met ainsi en évidence le rôle majeur joué par les médecins traitants et gynécologues, ainsi que par les mères des patientes et les jeunes filles elles-mêmes, dans l'accession à la vaccination en question. La connaissance portant sur ce vaccin semble relativement satisfaisante. Par contre, les refus observés seraient motivés par des craintes portant sur le manque de recul donc le manque de connaissances quant à l'efficacité réelle et à long terme, et quant aux éventuels effets secondaires à prévoir. Des progrès semblent encore nécessaires, notamment en ce qui concerne l'investissement des autorités sanitaires dans la campagne d'information. De même, l'organisation d'un dépistage cytologique collectif ainsi que la communication à son sujet semblent indispensables pour optimiser la démarche prophylactique ici étudiée.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2009_MUHLSTEIN_JOEL.pdf (10.02 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01734406 , version 1 (14-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01734406 , version 1

Cite

Joël Muhlstein. Médecins et patientes face à l'arrivée du vaccin prophylactique quadrivalent pour la prévention du cancer du col utérin, en Meurthe-et-Moselle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2009. ⟨hal-01734406⟩
46 View
97 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More