Sexting, revenge porn : une cyberviolence sexiste et sexuelle - Archive ouverte HAL Access content directly
Other Publications The Conversation Year : 2018

Sexting, revenge porn : une cyberviolence sexiste et sexuelle

(1)
1

Abstract

Le terme « sexting » est apparu dans les années 2000 pour désigner le fait d’envoyer un texto à caractère érotique ou sexuel : un sexto. Par extension, le terme désigne aujourd’hui le fait de réaliser une photo « intime » avec son téléphone portable ou son smartphone et de l’envoyer à son-sa partenaire afin de le-la séduire ou bien le fait de réaliser avec lui-elle une vidéo (sextape) afin de garder un « souvenir » d’un moment d’intimité. Comme le souligne la chroniqueuse Maïa Mazaurette : « Le “sexting” combine sexe et texto… mais, ironiquement, le terme est mal choisi. D’abord parce qu’il y a bien longtemps que les applications de messagerie, comme celle de Facebook, ont détrôné le texto, mais surtout parce que le sexting s’est émancipé du pur textuel. On se sexte massivement par photos interposées. »
Not file

Dates and versions

hal-01738357 , version 1 (20-03-2018)

Licence

Attribution - NoDerivatives - CC BY 4.0

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738357 , version 1

Cite

Bérengère Stassin. Sexting, revenge porn : une cyberviolence sexiste et sexuelle. 2018, pp.[En ligne]. ⟨hal-01738357⟩
378 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More