Développement de nanoparticules furtives - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2007

Développement de nanoparticules furtives

Marie Socha

Abstract

De nombreuses thérapeutiques utilisent la voie injectable pour l'administration de principes actifs. Une fois dans le sang, ceux-ci, et notamment les peptides et/ou protéines thérapeutiques, subissent une élimination rapide. Leur demi-vie plasmatique est donc liée à leur vitesse d'élimination. Pour faire face à ce problème, de nouvelles formes galéniques ont été développées afin de tenter de protéger le principe actif et de réduire son élimination. Ainsi, les nanoparticules permettent l'encapsulation du principe actif et sa libération progressive. Cependant, lorsqu'elles se retrouvent au contact des éléments du sang, elles sont rapidement reconnues par les système phagocytaire mononucléé et phagocytées, ce qui conduit aussi à une élimination rapide. Notre travail s'appuie sur les propriétés de l'héparine en tant qu'inhibiteur du système du complément. Les molécules d'héparine greffées à la périphérie des particules devraient diminuer leur reconnaissance par les opsonines, allonger leur temps de circulation sanguine et donc prolonger la demi-vie du principe actif qu'elles contiennent. Notre objectif est donc de préparer et de caractériser in vitro et in vivo des nanoparticules furtives de propanolol. Les nanoparticules sont préparées par la méthode de double émulsion (hydrophile dans lipophile dans hydrophile) suivie de l'évaporation du solvant qui constitue la technique de choix pour encapsuler des principes actifs hydrophiles. Les polymères choisis pour la fabrication sont l'Eudragit RS et la poly-[epsilon]-caprolactone dans un mélange 50/50. La taille, le potentiel zéta et les cinétiques de libération in vitro des deux principes actifs des différentes formulations de nanoparticules sont étudiés.Les nanoparticules furtives et non furtives sont ensuite administrées in vivo chez le lapin en intraveineux ainsi qu'une solution de propanolol qui servira de référence. Le propanolol libéré dans le plasma est dosé par la chromatographie liquide haute performance. A l'aide de ces données pharmacocinétiques, le caractère de furtivité des nanoparticules a été démontré par l'augmentation du temps de demi-vie du propanolol encapsulé dans les nanoparticules furtives. Ce concept des nanoparticules furtives pourra maintenant être étendu à des principes actifs de type peptides et/ou protéines thérapeutiques.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2007_SOCHA_MARIE.pdf (3.98 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01738801 , version 1 (20-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738801 , version 1

Cite

Marie Socha. Développement de nanoparticules furtives. Sciences pharmaceutiques. 2007. ⟨hal-01738801⟩
51 View
346 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More