Epidémiologie moléculaire de la tuberculose: étude des souches de Mycobacterium tuberculosis par la technique IS6110-RFLP - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2005

Epidémiologie moléculaire de la tuberculose: étude des souches de Mycobacterium tuberculosis par la technique IS6110-RFLP

(1)
1

Abstract

L' épidémiologie actuelle de la tuberculose indique que cette pathologie est encore bien présente, notamment dans les pays en voie de développement. Le typage moléculaire des souches de Mycobacterium tuberculosis apporte de nombreux renseignements et joue un rôle primordial dans lalutte contre la tuberculose ; il complète les enquêtes épidémiologiques classiques. Différents marqueurs peuvent être utilisés comme cibles. Ces techniques de biologie moléculaire permettentd' établir des liens entre les souches cliniques isolées chez différents patients , de mieux comprendre la part réelle de la transmission active de la tuberculose par rapport au phénomène de réactivation, de mettre en évidence des infections nosocomiales ou encore des contaminations de laboratoire. Parmiles différentes techniques disponibles à ce jour, L 'I S6110-RFLP est la méthode de référence. De plus, elle est standardisée et constitue la technique la plus discriminante.L'IS6110-RFLP est basée sur la présence d'une séquence d'insertion en nombres et en positions variables. Après extraction de l'ADN bactérien , celui-ci est digéré par une enzyme qui clive legénome au niveau des séquences IS611O. Les fragments ainsi générés sont séparés puis transférés par Southern Blot sur une membrane où ils sont hybridés à l'aide d'une sonde marquée à la peroxydase qui reconnaît une partie de la séquence IS6110. Après révélation des films obtenus, les profils dessouches sont observés sous forme de bandes, leur nombre et leurs positions sont caractéristiques. Les profils sont comparés et des clusters correspondant à des souches apparentées sont établis. Nous avons étudié des souches isolées au CHU et nous avons pu établir l'existence de liensnotamment familiaux : plusieurs membres d'une même famille présentaient des profils identiques.Nous avons également observé des cas de réactivation d'une souche endogène chez des patients qui présentaient deux épisodes de tub erculose à plusieurs années d'intervalle. Chez d'autres patients, la même souche de Mycobacterium tuberculosis était présente au niveau de différents organes. Cettetechnique un peu lourde à mettre en oeuvre nous a permis d'étudier toutes les souches dont nous disposions, elle peut désormais être utilisée au quotidien au laboratoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_T_2005_DESCHASEAUX_LEBEL_CAROLE.pdf (5.85 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01738927 , version 1 (20-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738927 , version 1

Cite

Carole Deschaseaux Lebel. Epidémiologie moléculaire de la tuberculose: étude des souches de Mycobacterium tuberculosis par la technique IS6110-RFLP. Sciences pharmaceutiques. 2005. ⟨hal-01738927⟩
114 View
662 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More