Intérêt de la reconstruction faciale dans l'identification d'une victime - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Intérêt de la reconstruction faciale dans l'identification d'une victime

Abstract

En médecine légale, il existe deux grand types d'identification : l'identification comparative, qui va s'intéresser à la mise en commun d'éléments ante-mortem et post-mortem, et qui est la seule permettant d'obtenir une identification absolue et l'identification reconstructive, utilisant des techniques comme la reconstruction faciale, et qui permet de faire une proposition d'identité de la victime quand les techniques comparatives ne sont pas accessibles.Sous le terme de reconstruction, plusieurs techniques sont sous-entendues : la superposition faciale, se basant sur la superposition de la photographie d'une personne disparue avec la photographie du crâne à identifier ; la restauration faciale, qui consiste à redéfinir un visage à partir d'un crâne où des tissus mous persistent ; et la reconstruction faciale, qui recrée un visage à partir d'un crâne dit sec.Ces techniques connaissent actuellement un grand essor et donnent des résultatssuffisamment satisfaisants pour apparaître dans des affaires judiciaires, même si les validations scientifiques sont encore peu fréquentes.La reconstruction faciale en général permet de faire une suggestion d'identité, qui doit être confirmée par les techniques d'identification comparatives.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDPHA_TD_2010_GERVASI_ANNE_SOPHIE.pdf (5.27 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01738977 , version 1 (20-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01738977 , version 1

Cite

Anne-Sophie Gervasi. Intérêt de la reconstruction faciale dans l'identification d'une victime. Sciences du Vivant [q-bio]. 2010. ⟨hal-01738977⟩
108 View
791 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More