Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

L'acide gamma-hydroxybutyrique intérêts thérapeutiques et usages détournés

Résumé : L'acide gamma-hydroxybutyrique est un acide gras présent de manière naturelle chez les mammifères. C'est un précurseur du principal neurotransmetteur inhibiteur, le GABA. Il est synthétisé dans les années soixante par le Dr Henri Laborit et son équipe. Il induit un sommeil de bonne qualité proche du sommeil physiologique et favorise une protection cérébrale.Le GHB est dès lors utilisé pour ses propriétés en anesthésiologie et en neurotraumatologie pour ses propriétés sédatives et sa capacitéà diminuer les oedèmes cérébraux. A partir des années quatre-vingt le produit commence à être utilisé par voie détournée, tout d'abord dans le milieu du bodybuilding comme anabolisant, puis comme drogue récréative dans les raves party. Plus récemment le GHB se fait connaître sous le nom de « drogue du viol » pour son emploi dans des cas de soumissions chimiques.En raison de ses abus, l'acide gamma-hydroxybutyrique est inscrit au registre des stupéfiants le 5 mai 1999. Les autorités françaises lui accordent en 2002 trois indications thérapeutiques à savoir : adjuvant anesthésique en chirurgie et obstétrique, agent sédatif en neurotraumatologie et traitement de la narcolepsie. Trois spécialités sont actuellement disponibles, le Xyrem® et le Gamma-OH® en France, Alcover® en Italie.En Toxicologie judiciaire, la recherche de GHB dans les prélèvements biologiques a pour but d'établir la réalité d'une soumission chimique. La demi-vie brève du produit empêche sa détection au-delà de 24 heures dans le sang et les urines. En Toxicologie clinique, bien que la toxicité du GHB soit faible, des décès ont été rapportés lors de polyconsommation avec d'autres drogues et surtout avec l'alcool.Suite à l'inscription du GHB au registre des stupéfiants, l'usage détourné de ses deux précurseurs la GBL et le 1,4-BD a très fortement augmenté. Ces solvants sont retrouvés dans de nombreux produits manufacturés et sont vendus de la sorte comme précurseurs « légalement autorisés » du GHB. La GBL, plus facilement disponible, et ne souffrant d'aucune interdiction, esten train de supplanter le GHB.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [103 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01739086
Contributor : Colette Orange Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, March 20, 2018 - 5:39:02 PM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:43:53 PM
Long-term archiving on: : Wednesday, September 12, 2018 - 9:43:45 PM

File

SCDPHA_T_2011_VIGNAUD_DAMIEN.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01739086, version 1

Citation

Damien Vignaud. L'acide gamma-hydroxybutyrique intérêts thérapeutiques et usages détournés. Sciences pharmaceutiques. 2011. ⟨hal-01739086⟩

Share

Metrics

Record views

90

Files downloads

1649