Expression of retinoid acid recetor proteins in thyroid carcinomas : a retrospective study of 59 cases - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2002

Expression of retinoid acid recetor proteins in thyroid carcinomas : a retrospective study of 59 cases

Etude de l'expression des récepteurs de l'acide rétinoique et de rétinoïde X dans les carcinomes thyroïdie: étude anatomo-clinique de 59 cas

(1)
1

Abstract

Les acides rétinoïdiques, dérivés de la vitamine A, exercent des effets biologiques essentiels par le contrôle qu'ils exercent sur différentes familles de gènes régulant la différenciation, la prolifération cellulaire et l'apoptose. Ces effets sont relayés par deux familles de récepteurs nucléaires : les récepteurs à l'acide rétinoïque ( RAR [alpha], [bêta] et [gamma]) et les récepteurs aux rétinoïdes X (RXR [alpha], [bêta] et [gamma], fonctionnels sous forme d'hétérodimère, associant un RAR et un RXR. La contribution au processus de cancérogenèse de la dérégulation de ces récepteurs, bien mise en évidence dans divers tissus a été peu étudiée pour la thyroïde. Les rares résultats reposent sur l'évaluation du niveau d'expression des ARN messagers, à partir de lignées cellulaires de carcinomes thyroïdien. Nous avons étudié 59 cas de carcinomes thyroïdiens par une technique immunohistochimique identifiant trois des récepteurs (RAR[alpha], RAR[bêta] et RXR[alpha] couplée à une analyse par Western-Blot. Les résultats obtenus montrent une diminution complète ou partielle des trois isoformes des récepteurs à l'acide rétinoïque et aux rétinoïdes X dans les tumeurs : dans 7% des cas pour le RAR[bêta], 59% pour le RXR[alpha] et 83% pour le RAR[alpha]. Pour le RAR[alpha] le fait dominant est une délocalisation cytoplasmique partielle ou complète du récepteur. Les résultats ainsi obtenus sont statistiquement significatifs avec un p<0,0001. Il n'a pas pu être dégagé de différences significatives des anomalies observées entre les trois variantes carcinomateuses papillaire, vésiculaire et indifférencié du fait d'une série de carcinomes vésiculaires et indifférenciés insuffisante. L'analyse par Western-Blot d'extraits protéiques cytoplasmiques et nucléaires des tumeurs et du tissu sain apparié a permis de confirmer ces données. La spécificité des anticorps étant validée par la révélation d'une bande unique, de taille attendue. Cette technique a également permis de démontrer que la protéine RAR[alpha] délocalisée dans le cytoplasme migre plus haut dans le gel d'électrophorèse suggérant un épissage alternatif anormal ou des modifications post-transcriptionnelles. La constatation d'une diminution de l'expression simultanée de plusieurs récepteurs notamment RAR[bêta] et RXR[alpha] suggère que cet hétérodimère pourrait être l'hétérodimère fonctionnel dans les cellules thyroïdiennes normales.Notre étude suggère que la dérégulation des récepteurs aux acides rétinoïques pourrait contribuer à la cancérogénèse thyroïdienne.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_T_2002_GRANIER_GUILLAUME.pdf (3.92 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01739157 , version 1 (20-03-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01739157 , version 1

Cite

Guillaume Granier. Etude de l'expression des récepteurs de l'acide rétinoique et de rétinoïde X dans les carcinomes thyroïdie: étude anatomo-clinique de 59 cas. Sciences du Vivant [q-bio]. 2002. ⟨hal-01739157⟩
62 View
93 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More