French military general practitioner with posttraumatic stress disorder: risk and protective factors. About a retrospective clinical study with 50 cases of soldiers returning from deployment - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2012

French military general practitioner with posttraumatic stress disorder: risk and protective factors. About a retrospective clinical study with 50 cases of soldiers returning from deployment

Le Médecin d'Unité face au syndrome psycho-traumatique : facteurs de risque et protecteurs. À propos d'une étude rétrospective de 50 dossiers de soldats français de retour d'Opération Extérieure

(1)
1

Abstract

Le médecin militaire d'unité occupe une place centrale dans la prise en charge globale des personnels, notamment s'ils sont atteints de pathologie psycho- traumatique. Il s'agira donc de lui proposer une synthèse pratique des données actuellement disponibles sur le sujet du psycho-traumatisme au retour d'Opération Extérieure (OPEX). Une étude rétrospective a été réalisée de 2009 à 2012, sur 50 dossiers de soldats français de retour d'OPEX, pour lesquels un psychiatre militaire a diagnostiqué un syndrome psycho-traumatique. Il n'existe à ce jour aucune étude française sur les facteurs de risque de cette pathologie. L'objectif principal de l'étude est donc de mettre en perspective les facteurs de risque d'état de stress post-traumatique publiés dans la littérature internationale, notamment américaine, avec les observations réalisées sur les 50 dossiers médicaux d'unité et psychiatriques des militaires français inclus. Plusieurs facteurs de risque sont retrouvés sur l'échantillon étudié, superposables aux résultats des études internationalespour certains, comme l'âge, les antécédents psychiatriques personnels, l'existence de traumatismes passés, un stress additionnel post-traumatique et une mauvaise qualité de soutien par l'entourage. D'autres sont propres à notre étude, comme le décalage entre l'emploi sur le théâtre de projection et celui habituellement exercé en Métropole, un évènement traumatisant survenant préférentiellement autour du premier et du dernier mois de projection sur le théâtre d'opération, ainsi que l'existence d'une douleur somatique péri-traumatique. Ces facteurs de risque et de protection de la pathologie psycho-traumatique sur une population de militaires français au retour d'OPEX constituent des critères d'intérêt certains, utiles pour l'exercice de la Médecine d'Unité.
Not file

Dates and versions

hal-01770610 , version 1 (19-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770610 , version 1

Intranet access

Cite

Audrey Moulinec-Devoir. Le Médecin d'Unité face au syndrome psycho-traumatique : facteurs de risque et protecteurs. À propos d'une étude rétrospective de 50 dossiers de soldats français de retour d'Opération Extérieure. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01770610⟩
63 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More