Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

L'empreinte optique en prothèse fixée

Résumé : La numérisation de notre société est maintenant une réalité. Cette numérisation, et avec elle la dématérialisation, touche tous les domaines d'activité. Les chirurgiens dentistes ne peuvent se tenir à l'écart de cette révolution du numérique. La gestion de l'empreinte, sa réalisation puis sa coulée, est une étape importante de la chaîne prothétique. De nombreux facteurs peuvent concourir à l'inadéquation du modèle de travail du prothésiste avec la situation clinique. La technologie C.F.A.O. permet de contourner la chaîne des imprécisions successives qui surviennent lors de la réalisation d'une pièce prothétique par technique conventionnelle, pour tendre ainsi vers la perfection. L'empreinte optique apporte au praticien des avantages nombreux, même si un grand nombre de défauts persistent encore. Il est raisonnable de penser que l'empreinte conventionnelle persistera encore quelques temps dans la pratique prothétique quotidienne du chirurgien-dentiste, cédant progressivement la place à l'empreinte optique.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUPHA_TD_2013_FLOER_ANTHONY.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770768
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:58:49 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:50:50 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770768, version 1

Citation

Anthony Floer. L'empreinte optique en prothèse fixée. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01770768⟩

Share

Metrics

Record views

45