Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

La TEP-TDM à la 18F-DOPA chez les patients porteurs d'une mutation prédisposant aux paragangliomes et aux phéochromocytomes. Expérience du service de médecine nucléaire du CHU de Nancy

Résumé : Introduction : Le but de l'étude était d'évaluer les résultats des TEP-TDM à la 18F-DOPAréalisées chez des patients porteurs d'une mutation prédisposant aux paragangliomes(PGL) et aux phéochromocytomes (PCC).Méthode : Nous avons étudié rétrospectivement tous les patients porteurs d'unemutation prédisposant aux PGL/PCC et ayant bénéficié d'une TEP-TDM à la 18F-DOPAdans la période du 01/01/2012 au 01/07/2014 dans le service de médecine nucléairedu CHU de Nancy. Nous avons effectué une analyse des données biologiques et cliniques associées à chaque TEP et une analyse quantitative à l'aide du SUVmax des lésions qui captaient la 18F-DOPA.Résultats : 25 patients ont été inclus, porteurs des mutations SDHD (n=7), SDHB(n=10), SDHA (n=1), VHL (n=2), RET (n=4) et NF1 (n=1). 56 % des patients avaient des TEP positives pour la détection des PGL/PCC, mutés SDHD (n=7), SDHB (n=4), VHL(n=2) et NF1 (n=1), 4 formes unifocales (29%), 9 multifocales (64%) et 1 métastatique(7%). 36% des patients porteurs des mutation SDHD (n=3), SDHB (n=1) et VHL (n=1)avaient une Chromogranine A, des normétanéphrines et métanéphrines plasmatiquesnégatives et une TEP positive. 77% des patients asymptomatiques avaient une TEPpositive. Une seule TEP-TDM à la 18F-DOPA était faussement négative, chez une patiente métastatique mutée SDHB. La moyenne ± écart-type du SUVmax des lésions cervicales étaient de 18,2 pour un patient muté SDHB et 11,6 ± 6,8 pour les patients mutés SDHD. Les lésions surrénaliennes avaient un SUVmax élevé de 10,8 ± 10,3 par rapport au métabolisme des surrénales saines 2,2 ± 0,6 pour toutes les mutations, avec une grande variabilité entre les lésions.Conclusion : La TEP-TDM à la 18F-DOPA a permis une bonne détection des formesunifocales et multifocales de PGL/PCC, y compris non sécrétant, dans le cadre d'undépistage, d'une stadification, d'un diagnostic de récidive après traitement ou d'unesurveillance, en particulier chez les patients mutés SDHD ou SDHB, symptomatiques ounon
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2014_CLAUDIN_MARINE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770782
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:59:07 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:36:35 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770782, version 1

Citation

Marine Claudin. La TEP-TDM à la 18F-DOPA chez les patients porteurs d'une mutation prédisposant aux paragangliomes et aux phéochromocytomes. Expérience du service de médecine nucléaire du CHU de Nancy. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01770782⟩

Share

Metrics

Record views

20