Analyse des consommations et des prescriptions de colistine injectable au CHRU de Nancy - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2015

Analyse des consommations et des prescriptions de colistine injectable au CHRU de Nancy

Abstract

La diffusion des bactéries multi résistantes (BMR) associée à une diminution du nombre de nouveaux antibiotiques représente un enjeu de santé publique. Les impasses thérapeutiques risquent de se multiplier. Actuellement, 3 BMR à Gram négatif sont particulièrement préoccupantes, Acinetobacter baumannii, Klebsiella pneumoniae et Pseudomonas aeruginosa. La colistine, qualifiée d’antibiotiquede « dernier recours », est utilisée en dernière intention dans ces infections à BMR.L’objectif de ce travail a été de décrire et d’analyser les consommations de colistine et les résistances bactériennes à l’aide de l’outil ConsoRes puis les prescriptions de colistine au CHRU de Nancy entre 2011 et 2014. Une fiche de recueil a été établie comprenant en outre les données démographiques (âge, sexe, décès), les données relatives à l’infection (site, bactérie), et à l’antibiothérapie (délai d’introduction de la colistine, durée de traitement, dose moyenne etc.). A l’issue de notre étude à l’aide de l’outil ConsoRes, les établissements les plus consommateurs sont les établissements de plus de 300 lits, essentiellement les CHU et le type de service le plus consommateur est le service de réanimation. Concernant l’analyse des prescriptions de colistine, 21 patients ont été inclus (Homme : 80,9%). Toutes les infections recensées sont des infections nosocomiales (infections pulmonaires ou sepsis). Les bactéries responsables sont Pseudomonas aeruginosa, Acinetobacter baumannii, Stenotrophomonas maltophilia et Klebsiella pneumoniae. L’association antibiotique la plus utiliséeest Colistine–Amikacine (association néphrotoxique). 38,1% des patients ont développé une insuffisance rénale (IR). A l’issue de notre étude, le taux de mortalité global est de 57,2%. Ce taux augmente (75%) chez les patients ayant développé une IR. En conclusion, la colistine trouve une place stratégique dans le traitement des infections à BMR, cependant des études pharmacocinétiques et pharmacodynamiques, chez l’homme, doivent être réalisées afin d’obtenir une efficacité maximale et diminuer l’émergence de mutants résistants.
No file

Dates and versions

hal-01770802 , version 1 (19-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770802 , version 1

Intranet access

Cite

Marine Herold Manuelli. Analyse des consommations et des prescriptions de colistine injectable au CHRU de Nancy. Sciences pharmaceutiques. 2015. ⟨hal-01770802⟩
101 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More