Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Représentations et perceptions de la pharmacovigilance par les médecins généralistes

Résumé : Le système de pharmacovigilance français est basé sur la notification spontanée des effets indésirables par les professionnels de santé, avec un taux important de sous-notification. Pour comprendre les raisons de la faible implication des médecins généralistes dans ce domaine, nous nous sommes particulièrement intéressés aux représentations et perceptions qu'ils avaient de la pharmacovigilance et à leurs propositions d'amélioration du système. Entre octobre 2012 et juillet 2013, nous avons conduit une enquête qualitative interprétative au travers de 12 entretiens semi-dirigés concernant 39 médecins généralistes exerçant en Lorraine. Nous avons ensuite réalisé une analyse thématique des verbatims avec extraction des éléments de discourspertinents. Les médecins interrogés se sentent impliqués dans la prévention et la prise en charge des effets indésirables médicamenteux, qui sont omniprésents dans leur pratique. Parmi les obstacles à leur implication dans ce domaine, la difficulté diagnostique de l'effet indésirable chez des patients polymédicamentés et poly-pathologiques était souvent mentionnée, ainsi que la problématique liée auxmédicaments génériques. La difficulté administrative que représente la déclaration et l'investissement temporel requis représentaient également un frein, associée à une méconnaissance et une mauvaise perception du fonctionnement du système de pharmacovigilance et du devenir des déclarations. Des pistes d'améliorations ont été suggérées : définir et informer les praticiens sur les effets indésirables pertinents à déclarer, promouvoir la culture de la pharmacovigilance par le biais d'une relationrapprochée entre les médecins généralistes et les centres de pharmacovigilance. La simplification et l'optimisation des modalités de déclaration en incluant la notification dans les logiciels médicaux ou en développant des bases de données médicales sont proposées. Il est nécessaire de faire évoluer le système existant, tout d'abord en redéfinissant ses objectifs et attentes, puis en développant une approche accessible et directe auprès des médecins généralistes. La simplification des modalités de déclaration et le développement de nouveaux outils comme la « télé-déclaration » des effets indésirables ou la consultation de pharmacovigilance sont des pistes d'amélioration à évaluer
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2013_TAN_SENEM.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770808
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 10:59:38 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:49 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770808, version 1

Citation

Senem Tan. Représentations et perceptions de la pharmacovigilance par les médecins généralistes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2013. ⟨hal-01770808⟩

Share

Metrics

Record views

33