Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Analyse comparative des indices de performance de la DMS des CHU de Strasbourg, Nancy et Dijon et du CHR de Metz-Thionville en 2011. Comparaisons réalisées par rapport à la base nationale PMSI MCO des CHU/R à différents niveaux de granularité de regroupement de GHM

Résumé : Introduction : Dans le cadre du financement des établissements de santé par la tarification à l'activité, tout séjour hospitalier MCO est classé dans un groupe homogène de malades (GHM). Ce GHM correspond à un tarif par l'intermédiaire d'un groupe homogène de séjour (GHS). Il s'agit d'un paiement prospectif forfaitaire. La comparaison, GHM par GHM, des DMS d'un établissement par rapport à une base nationale, et synthétisée par l'indice de performance de la DMS (IP-DMS) est un indicateur de son efficience économique. Le but de notre étude était de comparer les IP-DMS 2011 des CHU de Strasbourg, Nancy et Dijon et du CHR de Metz-Thionville à différents niveaux de regroupement des GHM. Méthodes : A partir des case-mix (éventail des cas) en GHM diffusés sur le site internet de l'agence technique d'information hospitalière, nous avons calculé les IP-DMS de ces 4 établissements par rapport à la base nationale des CHU/R. Les comparaisons ont été réalisées au niveau des activités de soins (M, C et O), des sous domaines d'activités (SDA, correspondant aux spécialités) et des racines de GHM et GHM. Résultats : Les IP-DMS globaux (total MCO) 2011 étaient de : 10,4% au CHU de Strasbourg, 7,2% au CHU de Nancy, 3,2% au CHR de Metz-Thionville et 1,9% au CHU de Dijon. Ceci indiquait une meilleure efficience économique potentielle pour le CHU de Dijon. D'autre part, nous avons déterminé les forces et faiblesses de ces établissements, en terme de performance de la DMS, au niveau des SDA et des racines de GHM. Nous avons constaté d'importantes variations inter-établissements des DMS des racines de GHM et GHM.Discussion : Les causes potentielles des élévations des IP-DMS sont nombreuses. Il faut en premier lieu penser à un sous codage entraînant un classement en GHM erroné. Les autres causes possibles étant : une hétérogénéité clinique importante de certains GHM, un problème d'organisation interne, une pratique médicale atypique un déficit des lits d'aval... Dans tous les cas, les élévations des DMS sont un signal de mauvaise efficience économique potentielle.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/prive/BUMED_T_2012_ROZENEK_STEPHANE.pdf
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01770827
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Thursday, April 19, 2018 - 11:00:09 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:24 PM

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770827, version 1

Citation

Stéphane Rozenek. Analyse comparative des indices de performance de la DMS des CHU de Strasbourg, Nancy et Dijon et du CHR de Metz-Thionville en 2011. Comparaisons réalisées par rapport à la base nationale PMSI MCO des CHU/R à différents niveaux de granularité de regroupement de GHM. Sciences du Vivant [q-bio]. 2012. ⟨hal-01770827⟩

Share

Metrics

Record views

82