How couples live and are cared for in nursing homes for dependent elderly people (EHPAD) in Lorraine. A quantitative survey among EHPAD directors in Lorraine. A qualitative survey among couples living in EHPAD in Lorraine - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2014

How couples live and are cared for in nursing homes for dependent elderly people (EHPAD) in Lorraine. A quantitative survey among EHPAD directors in Lorraine. A qualitative survey among couples living in EHPAD in Lorraine

Accueil et vécu des couples en EHPAD en Lorraine. Enquête quantitative auprès des directeurs d’EHPAD de Lorraine. Enquête qualitative auprès des couples vivant en EHPAD en Lorraine

(1)
1

Abstract

La population accueillie en EHPAD représente environ 4 % des personnes âgées de plus de 60 ans confrontées à la perte d’autonomie et est à 90 % constituée de résidents seuls. Les EHPAD apportent également une réponse aux besoins des couples de personnes âgées. Les couples en EHPAD en Lorraine ont été l’objet de notre travail à travers deux études. La première étude a consisté à interroger les directeurs des 259 EHPAD de la région. Le but était de dénombrer les couples et de recueillir les problématiques générées par l’accueil des couples. Le taux de résidents en couple était de 3,8 % du total des résidents des 105 EHPAD ayant répondus. Ces couples étaient majoritairement hébergés en chambre double. La raison principale d’entrée des couples en EHPAD était la perte d’autonomie, suivie par le refus de séparation. La moyenne des GIR des femmes est significativement inférieure de celle des hommes.La seconde enquête a concerné 13 couples vivant tous deux dans le même EHPAD, enLorraine. Son objectif était de faire état des répercussions de l’entrée en EHPAD sur le vécu du couple. La qualité de vie en EHPAD s’est révélée dépendre de plusieurs facteurs tels que l’expression d’un choix personnel de l’entrée en EHPAD et sa préparation. La situation conjugale a constitué une force et un soutien lors de l’institutionnalisation. L’entente des conjoints en amont de leur entrée en EHPAD a eu un aspect positif supplémentaire sur la qualité du vécu. En revanche, les couples ont été affectés par l’exigüité des chambres et parfois par l’exclusion du conjoint lors de l’intervention du personnel soignant. Avec l’évolution de la démographie, les EHPAD seront, à l’avenir, davantage confrontés à l’accueil des couples. La prise en compte de la spécificité conjugale par les médecins, les directeurs d’EHPAD et le personnel soignant participera encore à améliorer le vécu des couples
Not file

Dates and versions

hal-01770903 , version 1 (19-04-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01770903 , version 1

Intranet access

Cite

Amélie Magnin Pelissier. Accueil et vécu des couples en EHPAD en Lorraine. Enquête quantitative auprès des directeurs d’EHPAD de Lorraine. Enquête qualitative auprès des couples vivant en EHPAD en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2014. ⟨hal-01770903⟩
226 View
0 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More