Dendrochimie et phyto-screening : Application dans la détection des pollutions aux métaux - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

Dendrochimie et phyto-screening : Application dans la détection des pollutions aux métaux

Abstract

Environmental forensics consists in conducting expertise in order to solve conflicts related to liabilities after a case of pollution. Dendrochemistry and phytoscreening are two disciplines which can be used for this purpose. Throughout this study, which fits into the PIT framework, we focused our attention on two specific sites, concerning pollutions related to metals. Lambiotteis a factory specialized in the carbonization of wood where three trees are sampled for dendrochemistry analysis and twenty-three for photoscreening analysis. MetalEurope's lead and Umicore's zinc foundries, five trees whose 3 plane trees are exposed to pollution and two to be monitored: one plane tree and one poplar are used for dendrochemistry analysis, thirty-six for phytoscreening. The dendrochemistry analysis are made in Sweden, using the line scanning technique of X-Ray fluorescence and the phytoscreening samples are analyzed in the USA using ICP-MS. The dendrochemistry results of MEu/Umi show that the averages of concentration are generally higher in the monitored poplar tree sample. Pb, Zr, Al, Ni, Cu, As, and Hg do not present exploitable variation. Mn, Ti, and V fluctuate in a similar way through time. For Fe, the variations are similar for the carrots of trees 1, 2 and poplar, they are similar for the tree 3 and the plane tree control. As for Zn, only the core of tree 2 show two peaks of concentration. However, the poplar shows variation though time. These results can be explained by the species, by the solubility of the ions located in the ground and the mobility of these elements in the sapwood towards heartwood.
La forensie environnementale consiste à effectuer une expertise technique afin de dénouer des conflits liés aux responsabilités suite à une pollution. La dendrochimie et le phytoscreening sont deux disciplines utilisées à ces fins. Cette étude, entrant dans le cadre de PIT, étudie deux sites pollués aux métaux. Lambiotte, une usine de carbonisation du bois, 3 arbres sont prélevés pour la dendrochimie et 23 pour le phytoscreening. Sur les sites des fonderies de Pb de MétalEurop (Meu) et de Zn d'Umicore (Umi) sont prélevés, pour la dendrochimie, 5 arbres dont 3 platanes supposés exposés aux pollutions et 2 contrôles : un platane et un peuplier et 36 arbres pour le phytoscreening. Les analyses de dendrochimie sont réalisées en Suède avec une technique par « line scanning » EDXRF, et celles de phytoscreening sont réalisées aux Etats-Unis par ICP-MS. Les résultats de dendrochimie de MEu/Umi montrent que les moyennes de concentrations absolues sont plus élevées dans le peuplier. Le Pb, Zr, Al, Ni, Cu, As et Hg ne présentent pas d'anomalie exploitable. Mn, Ti et V fluctuent de façon identique dans le temps. Pour le Fe, les variations sont similaires pour les carottes des arbres 1, 2 et le peuplier, et similaires pour l'arbre 3 et le platane contrôle. Pour le Zn, la carotte de l'arbre 2 montre deux pics de concentration. Le peuplier montre des variations au cours du temps. Ces résultats peuvent être en parti expliqués pas l'espèce étudiée, la solubilité des ions dans le sol et dans la mobilité éventuelle de ces éléments de l'aubier vers le bois de coeur.
No file

Dates and versions

hal-01797557 , version 1 (22-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01797557 , version 1

Intranet access

Cite

Céline Anché. Dendrochimie et phyto-screening : Application dans la détection des pollutions aux métaux. Sciences de l'environnement. 2011. ⟨hal-01797557⟩
287 View
0 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More