Impact du type de traitement sylvicole ancien sur l'état actuel des forêts : le cas du quart en réserve - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2010

Impact du type de traitement sylvicole ancien sur l'état actuel des forêts : le cas du quart en réserve

Abstract

The current context of increasing levies forest products raises the question of what will happen in long-term changes in forest practices on forest ecosystem. To answer this question, we must use our history and the lessons it can give us about patterns of similar situations in the past. We compared « quart en réserve » (a measure of capital forest preservation) and "coupes affouagères" (operated to respond to the needs of wood). Research in the departmental archives allowed us to locate these two methods of silvicultural practices and conduct field sampling per couple ("coupes affouagères" and "quart en reserve") in homogeneous stations and stands. This homogeneity condition added to the comparison of vegetation allowed us to know the effects due to past forestry practices on flora. In a statistical study of the floristic data, we highlighted the significant difference existing in species richness between "coupes" (richer in number of species) and « quarts en reserve. The vegetation analysis, carried out on calcareous, acid and marl, in the study of correspondence (AFC) revealed a significant difference in limestone soil only, between "quart" and "affouage" (results obtained from the 11 couples limestones sampled). Comparing the frequency of occurrence of species confirms this result and highlights some taxa present differently depending on modality of forest treatment. These differences in the former mode of operation will be confirmed by a larger sample focused exclusively on the limestone soil.
Le contexte actuel de la hausse des prélèvements de produits forestiers amène à se demander quelles seront les conséquences à long terme des changements de pratiques sylvicoles sur l'écosystème forestier. Pour répondre à cette question, il faut utiliser notre histoire et les enseignements qu'elle peut nous livrer quant aux évolutions des situations similaires dans le passé. Nous avons comparé les quarts en réserve (mesure de préservation du capital forestier) et les coupes affouagères (exploitées pour répondre aux besoins en bois). La recherche aux archives départementales nous a permis de localiser ces deux modalités de pratiques sylvicoles et de réaliser sur le terrain un échantillonnage par couple (quart en réserve et série affouagères) dans des conditions de stations et de peuplements homogènes. Cette condition d'homogénéité ajoutée à la comparaison de la végétation, nous permet de connaitre les effets dus aux pratiques sylvicoles anciennes sur la flore. Par une étude statistique de ces données floristiques, nous avons mis en relief la différence significative qui existe au niveau de la richesse spécifique entre les coupes affouagères (plus riches en nombre d'espèces) et le quart en réserve. L'analyse de la végétation, réalisée sur substrats calcaires, acides et marneux, par l'étude des correspondances (AFC) a révélé une différence significative, en milieu calcaire exclusivement, entre le quart et l'affouage (résultats obtenus à partir des 11 couples calcaires échantillonnés). La comparaison de la fréquence d'apparition des espèces confirme ce résultat et met en avant quelques taxons présents différemment selon la modalité de traitement sylvicole. Ces différences liées au mode d'exploitation ancien devront être confirmées par un échantillonnage plus important concentré exclusivement sur le milieu calcaire.
No file

Dates and versions

hal-01801834 , version 1 (28-05-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01801834 , version 1

Intranet access

Cite

Thomas Feiss. Impact du type de traitement sylvicole ancien sur l'état actuel des forêts : le cas du quart en réserve. Sciences de l'environnement. 2010. ⟨hal-01801834⟩
40 View
0 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More