La juste proximité au coeur de la relation soignant-patient en fin de vie - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

La juste proximité au coeur de la relation soignant-patient en fin de vie

Abstract

During a work placement in Palliative Care Unit, I observed the privileged relationships between caregivers and some patients at the end of life. Then, I felt an attachment for a patient I was taking care of. This feeling that seemed inappropriate in this professional context was nonetheless obvious to me, but I couldn’t restrain it despite my protective attempts. This led me to wonder how an attachment relationship between the caregiver and his patients at the end of life could have positive or negative effects on the private and professional life of the caregiver. Faced with these questions and emotions experienced during this work placement, I nevertheless felt more professional and fulfilled than ever, I was fully convinced that it was possible to stay professional and to protect myself emotionally while feeling an attachment for the patient. I confirmed my hypothesis thanks to my research on the various concepts defining my theme, such as attachment, doctor-patient relationship, appropriate professional distance, end of life, medical care, and also with interviews conducted with nurses practicing in palliative care These interviews have highlighted the fact that, although taboo, an attachment relationship is regularly created between patients and caregivers. However, nurses are aware that this phenomenon can be disturbed for the balance between professional and private life To fight against this harmful effect, the caregivers admit that they need safeguards like teamwork for example. In this way, I concluded, after my research and my interviews, that, while attachment (to the patient) is often negatively perceived by the professional, it may be fulfilling for him if he is not locked in this relationship.
Lors d’un stage effectué en Unité de Soins Palliatifs, j’ai pu observer des relations privilégiées s’opérant entre des soignants et certains patients en fin de vie. Puis à mon tour, j’ai ressenti un attachement pour une patiente dont je prenais soin. Ce sentiment qui semblait inadapté dans ce contexte professionnel, s’est pourtant imposé à moi, sans que je ne puisse le refreiner, malgré mes tentatives de protection. Cette situation m’a amené à me demander en quoi une relation d’attachement entre soignants et patients en fin de vie, pouvait elle avoir des conséquences positives ou néfastes sur la vie professionnelle et personnelle du soignant. Face à ce questionnement et aux émotions ressenties lors de ce stage, je me suis senties néanmoins plus professionnelle et épanouie que jamais, j’étais donc intimement convaincue qu’il était possible de rester professionnelle et de se protéger émotionnellement tout en ressentant un attachement pour un patient. C’est grâce à mes recherches sur les différents concepts encadrant mon thème, tels que l’attachement, la relation soignant-soigné, la juste distance professionnelle, la fin de vie et prendre soin, ainsi qu’à plusieurs entretiens effectués auprès d’infirmiers exerçant auprès de patients en soins palliatifs que j’ai pu confirmer mon hypothèse. En effet ces entrevues ont mis en évidence le fait que, bien que tabou, une relation d’attachement se crée régulièrement entre patients et soignants ; toutefois les infirmières restent conscientes du fait que ce phénomène puisse s’avérer dangereux pour l’équilibre professionnel et personnel du soignant. Pour lutter contre ce possible effet néfaste, elles avouent avoir besoin de gardes fous, tel que le travail en équipe. Ainsi j’ai pu conclure, au terme de mes recherches et de mes entretiens que, même s’il est souvent perçu négativement, l’attachement peut s’avérer épanouissant pour le professionnel, si celui-ci ne s’enferme pas dans cette relation avec son patient.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_MINF_2016_MARJOLLET_MATHIEU_AUDREY.pdf (1.18 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01825577 , version 1 (28-06-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01825577 , version 1

Intranet access

Cite

Audrey Marjollet Mathieu. La juste proximité au coeur de la relation soignant-patient en fin de vie. Médecine humaine et pathologie. 2016. ⟨hal-01825577⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
2533 View
12707 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More