Ampère et le fantôme de Kant : histoire d’une controverse sur la portée ontologique de nos connaissances‪

Résumé : André-Marie Ampère fut un savant et un penseur éclectique. Sa pratique scientifique et sa réflexion philosophique n’ont cessé d’être hantées par le problème de la portée ontologique de nos connaissances. Ce problème émerge chez Ampère dans un cadre conceptuel kantien qui insiste sur la part de subjectivité déterminant nos représentations. La pensée d’Ampère va alors impliquer une véritable controverse intériorisée avec le fantôme de Kant. Tout en insistant sur l’origine subjective de nos idées, Ampère a cherché à contredire l’idéalisme qu’il associait irrémédiablement au kantisme. Pour soutenir un réalisme structural, il interprète alors la notion de « forme » à travers un filtre physiologique lui permettant d’affirmer la probabilité d’une analogie entre les noumènes et les phénomènes.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01869608
Contributor : Admin Ul <>
Submitted on : Thursday, September 6, 2018 - 3:39:51 PM
Last modification on : Thursday, February 7, 2019 - 5:50:20 PM

Identifiers

Citation

Charles Braverman. Ampère et le fantôme de Kant : histoire d’une controverse sur la portée ontologique de nos connaissances‪. Philosophia Scientiae, Paris; Editions Kime; [2014], inPress, 20 (1), pp.11-32. ⟨10.4000/philosophiascientiae.1149⟩. ⟨hal-01869608⟩

Share

Metrics

Record views

39