Prise en charge comportementale de deux patients traumatisés crâniens atteints d'un syndrome dysexécutif : étude d'un cas

Résumé : La survenue d'un traumatisme crânien grave (TCG) peut engendrer de multiples séquelles. On constate généralement chez les patients victimes de TCG un tableau dysexécutif cognitif et comportemental qui affecte la communication. Les troubles sont souvent difficiles à évaluer et différentes stratégies de revalidation des fonctions exécutives sont proposées. Plusieurs études mettent en avant que l'expression de déviances au niveau comportemental traduit un déficit d'ordre cognitif. Dès lors, nous pouvons présupposer que l'utilisation d'exercices cognitifs couplée à une canalisation comportementale permettrait l'amélioration du versant cognitif qui se généraliserait au niveau comportemental. Notre étude propose d'étudier les effets d'une prise en charge comportementale chez des patients atteints d'un TCG. Les deux sujets participant à notre protocole présentent un syndrome dysexécutif comportemental suite à leur TCG : un relatif au complexe d'hyperactivité globale, l'autre relatif au complexe d'hypoactivité globale. Nous leur proposons une rééducation s'appuyant sur des exercices de type cognitif et une canalisation comportementale à raison de deux séances d'une heure par semaine. Afin d'objectiver les effets de cette prise en charge, des bilans neurolinguistiques standardisés (BDAE et Protocole MEC) sont effectués avant et après le protocole. Nous nous appuyons également sur l'utilisation de l'échelle neurocomportementale NRS-R lors de la passation des bilans finaux. Les résultats obtenus ? non généralisables suite à cette étude de cas ? permettent de souligner l'observation d'un changement comportemental. Toutefois, les évolutions divergent entre les patients : nous constatons des progrès relatifs au niveau comportemental chez l'un et une amélioration plus marquée chez l'autre. L'évolution constatée chez chaque patient ne valide que partiellement notre hypothèse. L'analyse des résultats révèle certes l'existence de corrélations entre l'expression cognitive du dysfonctionnement exécutif et le comportement du patient. Néanmoins, des éléments associés nous empêchent de distinguer le réel impact de la prise en charge orthophonique sur l'évolution de ces patients.
Document type :
Master thesis
File URL :
http://docnum.univ-lorraine.fr/public/SCDMED_MORT_2011_VALLEE_MAUD.pdf
Complete list of metadatas

Cited literature [43 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01880394
Contributor : Memoires Ul <>
Submitted on : Monday, September 24, 2018 - 5:25:08 PM
Last modification on : Tuesday, September 25, 2018 - 12:11:24 PM
Long-term archiving on : Tuesday, December 25, 2018 - 4:53:56 PM

File

SCDMED_MORT_2011_VALLEE_MAUD.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01880394, version 1

Collections

Citation

Maud Vallée. Prise en charge comportementale de deux patients traumatisés crâniens atteints d'un syndrome dysexécutif : étude d'un cas. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨hal-01880394⟩

Share

Metrics

Record views

33

Files downloads

107