La dystocie cervicale et la stagnation de la dilatation - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2011

La dystocie cervicale et la stagnation de la dilatation

Abstract

L'arrêt de la dilatation est une caractéristique commune à la dystocie cervicale et à la stagnation de la dilatation. Leur prise en charge repose sur la recherche et le traitement précoce de leur cause afin d'éviter la césarienne. Le suivi de ces anomalies est de la compétence de la sage femme jusqu'à la limite de la pathologie c'est-à-dire deux heures d'arrêt. L'étude principale s'attache à identifier les thérapeutiques efficaces afin de laisser aux patientes la possibilité d'accoucher par les voies naturelles. Bien que l'on retrouve une prise en charge très diversifiée, l'ocytocine, la rupture artificielle des membranes, l'analgésie péridurale et l'acupuncture semblent faire preuve d'efficacité. Globalement on retrouve une similitude entre les résultats de cette étude et ceux de la littérature.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_MESF_2011_BOHLER_JULIE.pdf (1.38 Mo) Télécharger le fichier
Origin Files produced by the author(s)

Dates and versions

hal-01881770 , version 1 (26-09-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01881770 , version 1

Intranet access

Cite

Julie Bohler. La dystocie cervicale et la stagnation de la dilatation : positionnement de la sage femme dans la prise en charge de ces pathologies ?. Médecine humaine et pathologie. 2011. ⟨hal-01881770⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
1264 View
28059 Download

Share

Gmail Mastodon Facebook X LinkedIn More