Une première maternité à 40 ans : l'impact médical sur la grossesse et l'accouchement - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2007

Une première maternité à 40 ans : l'impact médical sur la grossesse et l'accouchement

Abstract

Le désir d'enfant et la fréquence des grossesses après 40 ans augmentent régulièrement dans la plupart des pays, où ces dernières concernent 2 à 3 % des naissances. La baisse de la fécondité est irréversible dès l'âge de 35 ans et le recours à la procréation médicalement assistée augmente alors. Comparativement aux femmes plus jeunes, les pathologies pendant la grossesse et l'accouchement sont plus fréquentes chez les plus âgées. L'étude présentée ici, établie sur 103 dossiers, avait donc pour objectif de dégager le profil de ces patientes et de recenser les pathologies les plus fréquentes afin de déterminer la prise en charge optimale. L'analyse de cette étude permet de mettre en évidence que la première grossesse après 40 ans semble être un véritable choix, même si le désir était plus ancien pour quelques unes. De plus, les pathologies pendant la grossesse étaient de faible incidence. Cependant un taux élevé de césariennes ou d'extractions par voie instrumentale est constaté. Un suivi régulier assure donc un pronostic plutôt favorable quant à l'issue de ces grossesses.
Fichier principal
Vignette du fichier
SCDMED_MESF_2007_MEYER_AUDREY.pdf (2.83 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01892024 , version 1 (10-10-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01892024 , version 1

Intranet access

Cite

Audrey Meyer. Une première maternité à 40 ans : l'impact médical sur la grossesse et l'accouchement. Médecine humaine et pathologie. 2007. ⟨hal-01892024⟩

Collections

UNIV-LORRAINE
150 View
1421 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More