Mesure de la fraction d'éjection du ventricule gauche sur caméra à semi-conducteurs D.SPECT avec réduction de l'activité enregistrée : comparaison avec les résultats obtenus par ventriculographie isotopique planaire conventionnelle - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Left ventricular ejection fraction measurement with the semiconductor D.SPECT camera and with a reduction in recorded counts: comparison with results from standard planar radionuclide ventriculography

Mesure de la fraction d'éjection du ventricule gauche sur caméra à semi-conducteurs D.SPECT avec réduction de l'activité enregistrée : comparaison avec les résultats obtenus par ventriculographie isotopique planaire conventionnelle

Abstract

Introduction : La ventriculographie isotopique planaire mesure de façon reproductible la fraction d'éjection du ventricule gauche (FEVG) mais reste irradiante (5,9 mSv pour 850 MBq de 99mTc injectés). Les caméras à semiconducteur (CZT), beaucoup plus sensibles, pourraient permettre de diminuer l’activité injectée au moins d’un facteur 3, comme en tomoscintigraphie myocardique. L'objectif de notre étude est de déterminer si une diminution de 70% de l’activité enregistrée en ventriculographie isotopique sur la caméra CZT D.SPECT impacte la mesure de la FEVG. Matériels et méthodes : après marquage in vivo des hématies avec 850 MBq de 99mTc, 49 patients ont réalisé un enregistrement conventionnel 2D (Conv-2D) sur caméra d’Anger suivi d’un enregistrement 3D sur caméra CZT (3D-100%). Les enregistrements CZT de toutes les projections ont ensuite été réduits à 30% de leurs durées d'acquisitions initiales (3D-30%) pour pouvoir évaluer la FEVG mesurée dans ces conditions de réduction d’activité. Résultats : les valeurs moyennes de FEVG étaient de 62,7+/-11,1% en Conv-2D, mais plus élevées en 3D-100% (66,8+/-14,8%, p<0,001) et 3D-30% (66,3+/-15,7%, p<0,001). Les coefficients de corrélation avec la méthode Conv-2D de référence étaient équivalents en 3D-100% (R²=0,73) et 3D-30% (R²=0,70) et avec un même degré de surestimation des FEVG les plus élevées. Conclusion : une diminution de 70% de l'activité enregistrée ne modifie pas significativement les valeurs de FEVG obtenues en ventriculographie isotopique sur caméra CZT D.SPECT. Ces valeurs restent cohérentes avec celles obtenues avec la méthode de référence 2D mais avec pour l’instant l’inconvénient d’une surestimation pour les valeurs les plus élevées.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_TISSOT_HUBERT.pdf (1.9 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931832 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931832 , version 1

Cite

Hubert Tissot. Mesure de la fraction d'éjection du ventricule gauche sur caméra à semi-conducteurs D.SPECT avec réduction de l'activité enregistrée : comparaison avec les résultats obtenus par ventriculographie isotopique planaire conventionnelle. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931832⟩
78 View
1547 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More