Le maintien dans l'emploi des patients atteints de sclérose en plaques en Lorraine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Job retention actions among patients suffering from Multiple Sclerosis in the Lorraine region

Le maintien dans l'emploi des patients atteints de sclérose en plaques en Lorraine

Abstract

Objectif : Décrire les caractéristiques socioprofessionnelles des patients atteints de sclérose en plaques (SEP) et les actions de maintien dans l’emploi menées au cour de leur carrière. Matériel et Méthode : Nous avons réalisé une étude épidémiologique descriptive. 41 patients hospitalisés dans l’unité d’Hôpital de Jour du service de Neurologie du CHRU de Nancy ont été inclus entre mai et août 2016. Ces patients ont répondu à un auto-questionnaire portant sur leurs caractéristiques socioprofessionnelles et sur leur maladie. Résultats : Le taux d’emploi observé était de 48,8 %, majoritairement sur des emplois à temps plein, pour une durée médiane d’évolution de la maladie de 10 ans. Nous avons confirmé l’association statistique entre la perte d’emploi et le faible niveau d’étude et les emplois physiques. En ce qui concerne les mesures de maintien dans l’emploi, nous avons observé un taux élevé de patients Reconnus en Qualité de Travailleur Handicapé (RQTH) et un taux de 30 % d’aménagements de poste, reclassement ou reconversion professionnelle. 67 % des patients ayant bénéficié d’un aménagement de leur poste sont employés. 69 % des patients interrogés ont informé le médecin du travail du diagnostic de SEP. Nous avons également souligné le rôle majeur du médecin du travail dans la mise en place d’aménagements de poste étant donné que 92 % des patients dont le poste a été aménagé ont faire part de leur maladie au médecin du travail. Conclusion : L’identification précoce des patients souffrant de SEP à risque de désinsertion professionnelle est la clé de voûte des actions de maintien dans l’emploi efficaces. Ainsi, un entretien entre le salarié et le médecin du travail rapidement après l’annonce du diagnostic, un rapprochement entre le médecin du travail et le neurologue et une information précoce des patients sur les outils concourant au maintien dans l’emploi sont autant de pistes à explorer pour favoriser le maintien dans l’emploi des patients atteints de SEP.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_HOFFMANN_JULIE.pdf (2.21 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931877 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931877 , version 1

Cite

Julie Hoffmann. Le maintien dans l'emploi des patients atteints de sclérose en plaques en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931877⟩
131 View
867 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More