Résultats à long terme des allogreffes veineuses pour la revascularisation artérielle sous inguinale des membres inférieurs - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Résultats à long terme des allogreffes veineuses pour la revascularisation artérielle sous inguinale des membres inférieurs

Abstract

Introduction : Les allogreffes veineuses conservées à 4 °C font partie des substituts utilisés chez les patients nécessitant une revascularisation artérielle des membres inférieurs par pontage en l’absence de veine saphène interne autologue. L’objectif de ce travail est d‘étudier le sauvetage de membre, la perméabilité à long terme chez les patients traités par cette méthode pour la revascularisation artérielle sous inguinale des membres inférieurs. Matériel et méthodes : Nous avons réalisé une étude rétrospective sur 4 centres avec inclusion de patients traités entre 2000 et 2014 par pontage en allogreffes veineuse nécessitant une revascularisation pour pathologies artérielles occlusive, anévrismale et matériel prothétique infecté. Nous avons recueilli les caractéristiques cliniques, anatomiques pour chaque patient et les caractéristiques morphologiques de chaque allogreffe. Résultats : Cette technique a été appliquée chez 218 patients (88 femmes). 218 pontages ont été réalisés. L’ischémie critique du membre inférieur, la pathologie anévrismale fémoro poplitée, l’ischémie aigue, la claudication intermittente et l’infection de prothèse présentaient respectivement 170 (78%), 26 (11,9 %), 8 (3,7%), 6 (2,8%) et 8 (3,7 %) des pathologies traitées. 90,8 % des anastomoses distales réalisées sont sous l’interligne articulaire du genou. La durée moyenne de suivi a été de 26 ± 20 mois. La survie à 1 an, 2 ans et 5 ans est respectivement 80,6 ± 2,7 %, 73 ± 3,2 %, 60,2 ± 5,1 %. Le taux de sauvetage de membre à 1 an, 2 ans et 5 ans est respectivement 87,2 ± 2,4 %, 85 ± 2,6 %, 80,9 ± 3,8 %. La perméabilité primaire à 1 an, 2 ans et 5 ans est respectivement 63,6 ± 3,5 %, 56,4 ± 3,7 %, 38,4 ± 5,4 %. La perméabilité secondaire à 1 an, 2 ans et 5 ans est respectivement 69 ± 3,4 %, 59,8 ± 3,7 %, 38,4 ± 5,4 %. La dégénérescence anévrysmale est constatée dans 11,4 % des cas. La tunnelisation extra-anatomique sous cutanée du pontage est le facteur prédictif le plus important favorisant la l’échec d’une revascularisation. Conclusion : Les allogreffes veineuses conservées à 4°C peuvent constituer une alternative en l’absence de matériel veineux autologue avec un bon taux de sauvetage de membre. La tunnelisation anatomique du pontage semble être un élément important influençant la perte de perméabilité du pontage et le sauvetage de membre
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_SABA_CHARBEL.pdf (577.33 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931881 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931881 , version 1

Cite

Charbel Saba. Résultats à long terme des allogreffes veineuses pour la revascularisation artérielle sous inguinale des membres inférieurs. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01931881⟩
24 View
851 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More