Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Evaluation de l’impact du changement de mode de financement des médicaments onéreux sur leur utilisation à l’hôpital : exemple des Agents Stimulant l’érythropoïèse chez les patients dialysés au Centre Hospitalier Universitaire de Reims

Résumé : Le financement des médicaments innovants et onéreux à l’hôpital est possible en France, notamment grâce au dispositif de la « liste en sus ». Les dépenses liées à ce mode de financement étant de nos jours en croissance et le contexte économique étant de plus en plus restrictif, l’enjeu majeur est désormais de maintenir le financement de l’innovation tout en assurant la soutenabilité financière du système de santé. Lorsque les médicaments inscrits sur cette liste commencent à être utilisés plus largement ou que leur prix diminue, une réévaluation par les Autorités de Santé est effectuée, avec possibilité de radiation du médicament de la liste en sus. C’est le cas des Agents Stimulant l’Erythropoïèse (ASE), qui ont été radiés de la liste en sus au 1er mars 2014 et réintégrés dans le système de financement des Groupes Homogènes de Séjour (GHS). Cette étude a pour objectif d’évaluer l’impact de ce changement de mode de financement sur l’utilisation des ASE dans le traitement de l’anémie chez les patients dialysés au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Reims. Une comparaison de la prise en charge entre les deux périodes de 22 mois encadrant la date de sortie de la liste en sus a été conduite rétrospectivement. Tous les patients adultes dialysés ayant reçu au moins une injection d’ASE pendant l’une de ces deux périodes ont été inclus dans l’étude. Les critères suivants ont été recueillis : d’une part, les caractéristiques démographiques des patients, l’origine de la néphropathie, le score de comorbidités de Charlson et les facteurs biologiques de résistance à l’EPO. D’autre part, la prise en charge des patients dialysés a été évaluée à partir des taux d’hémoglobine hebdomadaires, du type et de la dose des ASE prescrits, des évènements thromboemboliques, de la consommation en fer et du nombre de séjours et recettes GHS générés. Au total, 569 patients ont été inclus sur la 1ère période « liste en sus », 585 sur la 2ème période « intra-GHS ». Les caractéristiques des patients étaient similaires entre les deux groupes : âge médian (67 ans), sex-ratio (1,5), origine de la néphropathie (principalement diabétique et vasculaire), comorbidités et proportion des facteurs biologiques de résistance. Le taux médian d’hémoglobine était de 10,9 g/dL sur la 2ème période, significativement inférieur à la 1ère période (11,3 g/dL). En parallèle, le nombre d’évènements thromboemboliques a diminué et la consommation en fer a augmenté significativement sur la 2ème période. Concernant l’utilisation des ASE, le nombre de prescriptions a augmenté proportionnellement à l’augmentation du nombre de patients et aucune différence n’a été observée sur la quantité d’ASE prescrite par injection. Cette étude montre une vigilance accrue des professionnels de santé après la sortie des ASE de la liste en sus sans restriction d’accès au traitement. Les taux cibles d’hémoglobine ont diminué et l’utilisation du fer a augmenté, suivant les recommandations qui ont évoluées dans ce sens. On peut conclure que le changement de mode de financement des ASE n’a pas altéré la qualité de la prise en charge des patients dialysés au CHU de Reims.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadata

Cited literature [40 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931904
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:32:04 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:32 PM

File

BUPHA_T_2017_BERTHET_MARGAUX.p...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931904, version 1

Citation

Margaux Berthet. Evaluation de l’impact du changement de mode de financement des médicaments onéreux sur leur utilisation à l’hôpital : exemple des Agents Stimulant l’érythropoïèse chez les patients dialysés au Centre Hospitalier Universitaire de Reims. Sciences pharmaceutiques. 2017. ⟨hal-01931904⟩

Share

Metrics

Record views

514

Files downloads

282