Image et place du médecin généraliste dans le parcours des victimes de dérives thérapeutiques sectaires : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 8 anciennes victimes - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Perception of the place of general practitioner by patients victim of sectarian therapeutic aberration : qualitative survey by semi-directive interviews with eight former victims

Image et place du médecin généraliste dans le parcours des victimes de dérives thérapeutiques sectaires : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 8 anciennes victimes

Abstract

On assiste en France au développement des médecines alternatives et complémentaires (MAC) qui sont parfois de réelles dérives thérapeutiques sectaires (DTS) avec comme conséquence une rupture avec la médecine conventionnelle. L’objectif principal était de comprendre la place et l’image du médecin généraliste traitant (MT) dans le parcours des victimes de DTS en réalisant une étude qualitative par entretiens semi-dirigés (ESD). Ont été recrutée d’anciennes victimes directes ou indirectes de DTS au niveau national ayant eu recours à l’association UNADFI et ayant donné leur accord avant l’ESD. Les ESD ont été réalisés par téléphone, puis retranscrits et analysés avec l’aide du logiciel Nvivo8. Le recrutement s’est achevé à saturation des données au niveau des entretiens. Au final, onze sujets ont été interrogés (deux victimes directes, six indirectes et trois exclus hors du champ d’étude). Pour 7 sujets sur 8, le MT n’est pas assez à l’écoute de ses patients et manque de temps pour pouvoir s’impliquer. La moitié des sujets trouvait que la médecine générale est impuissante (prises en charge trop lentes, inefficaces) ou moins clinique actuellement (plus d’examens complémentaires). Malgré ces visions négatives, le MT est toujours respecté et apprécié. Les victimes attendent en effet beaucoup de leur MT mais lui accordent au final peu de place. Elles souhaiteraient en effet que le MT, après avoir été formé dans ce domaine, devienne un acteur de prévention, de dépistage et d’aide face aux DTS. Cependant, les victimes considèrent l’influence du MT somme toute limitée ce contexte d’emprise mentale. Ces résultats paradoxaux montrent que la place du médecin traitant dans le parcours des victimes de DTS est complexe, et que ce dernier ne doit pas se décourager devant ces résultats. Au contraire, cette étude montre l’importance de développer des outils de formation et de communication dans la prévention, le dépistage et l’orientation de ces dérives en soutien avec la MIVILUDES et les associations
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2017_ALBOUY_CAMUZEAUX_CLAIRE.pdf (1.66 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01931959 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931959 , version 1

Cite

Claire Camuzeaux. Image et place du médecin généraliste dans le parcours des victimes de dérives thérapeutiques sectaires : enquête qualitative par entretiens semi-dirigés auprès de 8 anciennes victimes. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931959⟩
68 View
172 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More