L’impact d’une information préanesthésique vidéo sur l’anxiété préopératoire des patients et sur leur besoin en information - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

6-months prognosis of traumatic brain injury victims who have undergone a CT scan in Nancy’s Emergency Department: a 285 patients prospective studys

L’impact d’une information préanesthésique vidéo sur l’anxiété préopératoire des patients et sur leur besoin en information

Abstract

Objectif : L'anxiété préopératoire est une réaction pénible présentée par une majorité des patients avant une opération. Au-delà de son effet émotionnel sur le patient, l’anxiété préopératoire aurait des répercussions négatives sur le déroulement de l’anesthésie, la douleur post-opératoire, l'efficacité de certaines chirurgies et sur la satisfaction des patients. L'objectif principal de notre étude est de déterminer l'effet d’une information préanesthésique vidéo sur l’anxiété préopératoire des patients et sur leur besoin en information. L’objectif secondaire est de caractériser l’anxiété préopératoire dans notre population. Matériel et méthode : une vidéo explicative de l’anesthésie est conçue, développée puis diffusée publiquement en salle d’attente de la consultation d’anesthésie de la clinique Pasteur. Les jours de diffusion et de non diffusion sont randomisés, et l’anxiété préopératoire ainsi que le besoin d’information des patients sont testés par l’échelle « Amsterdam Preoperative Anxiety and Information Scale (APAIS) » le matin de l’intervention. Résultats : 674 patients des 1603 éligibles ont rempli le questionnaire, 384 étaient exposés à la vidéo et 290 ne l’étaient pas. Notre étude montre que l’intervention (la vidéo informative) n’a pas d’effet sur l’anxiété préopératoire, en revanche, notre la vidéo diminue de façon significative le besoin d’information globale chez les patients (2.1 contre 2.3 à p=0.02). Cette étude a permis secondairement d’établir une incidence de l’anxiété préopératoire dans notre population de 52% et que ses facteurs de risque sont : le sexe féminin, le jeune âge, l’anesthésie locorégionale et la durée d’attente avant la Consultation préanesthésique et avant l’opération. Le niveau d’anxiété des patients était proportionnel à la fréquence cardiaque et au besoin d’information. Conclusion : l’anxiété préopératoire nécessite une prise en charge multimodale. Une prise en charge orientée par les facteurs de risque à dépister et par les choix faits par le patient et son anesthésiste.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2017_BOUDIAF_BAHAEDDINE.pdf (1.38 Mo) Télécharger le fichier

Dates and versions

hal-01931962 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931962 , version 1

Cite

Bahaeddine Boudiaf. L’impact d’une information préanesthésique vidéo sur l’anxiété préopératoire des patients et sur leur besoin en information. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931962⟩
1008 View
3433 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More