Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Performance de la Tomographie par Emission de Positons au 18FFluorure de Sodium couplée au scanner pour l’évaluation des sacroiliites inflammatoires et structurales en comparaison avec l’IRM et le scanner dans la spondyloarthrite axiale

Résumé : Objectif : Evaluer l'hyperfixation des sacro-iliaques en TEP/TDM au 18F-Fluorure de Sodium (18F-NaF) selon une approche à la fois qualitative et quantitative et la comparer à l'inflammation en IRM et aux lésions structurales en scanner dans une population de 23 patients atteints de spondyloarthrite (IDRCB: 2012-A00568-35). Patients et méthode : Cette étude prospective monocentrique inclut 23 patients atteints de spondyloarthrite active remplissant les critères ASAS et/ou de New York modifié. Tous les patients ont bénéficié d'une radiographie antéropostérieure du bassin, d'une IRM et d'un scanner dédiés des sacro-iliaques, et d'une TEP/TDM au 18F-NaF en moins d'un mois, et ont été analysés en aveugle par trois lecteurs. En IRM, la présence d'inflammation devait répondre aux critères ASAS de sacro-iliite IRM, et un score d'inflammation était établi selon le score SPARCC. En scanner, une sacro-iliite structurale était identifiée en cas d'érosions et/ou d'ankylose, et un score pour chacune de ces anomalies était établi se basant sur la même méthologie. Les sacro-iliaques étaient évaluées coupe par coupe en TEP/TDM. La fixation était analysée selon 3 méthodes : une approche qualitative inspirée des critères ASAS, et deux approches quantitatives (le score d'activité TEP basé sur l'adaptation du score SPARCC IRM, et la mesure du SUV-max (Standardized Maximal Uptake Value) pour chaque sacro-iliaque. Résultats : Une sacro-iliite structurale était retrouvée sur 7 radiographies et 10 scanners. 10 IRM mettaient en évidence une sacro-iliite inflammatoire avec un score SPARCC moyen de 18,7 (± 9.4). 20 patients avaient une TEP positive avec un score d'activité moyen de 18,2 (± 8,7). Le SUVmax moyen pour une TEP positive était de 1.78 contre 1.45 si elle était négative. La corrélation interlecteurs était bonne pour le score d'activité TEP (ICC= 0.56 [IC-95: 0,32; 0,76]), et bonne à excellente pour le SUVmax (ICC = 0.70-0.90 [IC-95: 0.41; 0.96]). Selon une approche binaire, il n'y avait pas de corrélation entre la positivité de la TEP, la sacro-iliite inflammatoire en IRM et la sacro-iliite structurale en scanner. Le score d'activité TEP (r=0,61 ; p=0,001) et le SUVmax (r=0,56 ; p=0,004) étaient corrélés significativement au score d'inflammation SPARCC IRM mais pas aux scores d'érosions et d'ankylose en scanner. Conclusion : Une hyperfixation des sacro-iliaques en TEP/TDM au 18F-NaF était retrouvée plus fréquemment (87,0%) qu'une sacro-iliite inflammatoire en IRM (43,5%) ou structurale en scanner (43,5%) dans cette population de spondyloarthrites. Le score d'activité PET et le SUVmax étaient corrélés avec l'inflammation IRM mais pas avec les lésions structurales scannographiques.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [142 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01931966
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:34:13 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:33 PM

File

BUMED_T_2017_RAYNAL_MARIE.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01931966, version 1

Citation

Marie Raynal. Performance de la Tomographie par Emission de Positons au 18FFluorure de Sodium couplée au scanner pour l’évaluation des sacroiliites inflammatoires et structurales en comparaison avec l’IRM et le scanner dans la spondyloarthrite axiale. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01931966⟩

Share

Metrics

Record views

54

Files downloads

525