Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Etude quantitative in-vivo de la cinématique du carpe en scanner dynamique 4D : comparaison des angles radioscaphoïde et lunocapital chez des patients sans et avec rupture du ligament scapholunaire lors d’une manœuvre de déviation radio-ulnaire

Résumé : Objectif : Etudier les variations des angles radioscaphoïde (RSA) et lunocapital (LCA) en scanner dynamique (4D-CT) pendant un cycle de déviation radio-ulnaire du poignet (DRU) à l’aide d’une méthode quantitative semi-automatique chez des patients sans et avec rupture du ligament scapholunaire (RSL). Méthode : Trente-sept patients avec suspicion clinique de RSL ont été évalués prospectivement par 4D-CT et artho-scanner du poignet. L’étude a été validée par le comité d’éthique local et tous les patients ont signé un consentement écrit. Plusieurs paramètres dynamiques (moyenne, amplitude, angle maximal, écart-type, coefficient de variation angulaire (CV)) décrivant les variations des angles RSA et LCA durant un cycle de DRU du poignet ont été calculés et comparés chez les patients sans et avec RLS par deux radiologues de manière indépendante. Résultats : Les valeurs moyennes des angles RSA et LCA dans le groupe contrôle variaient respectivement de 102.98-104.47° ± 7.6-8.89° et 85.92-90.09° ± 9.37-10.56° avec un CV variant de 10.78-11.03% et 13.49-13.52% pour les lecteurs 1 et 2 respectivement. La variabilité inter-obstervateur était considérée comme excellente pour l’angle RSA (ICC=0.82) et bonne pour l’angle LCA (ICC=0.79). L’amplitude du LCA, l’écart-type et l’angle maximal étaient significativement plus bas dans le groupe avec RSL (p < 0.0026), respectivement de 36-44%, 37-44% et 13-19% pour les deux lecteurs. L’amplitude du RSA montrait une tendance vers la réduction (18-27%) dans le groupe RSL (p > 0.1328). L’angle LCA montrait la meilleure sensibilité (71-91%) alors que l’angle RSA obtenait une meilleure spécificité (87-100%) pour l’identification des RSL. Conclusion: La biomécanique du carpe peut être décrite de manière quantitative par 4D-CT pendant un cycle de DRU grâce aux angles LCA et RSA. Cette technique pourrait améliorer le diagostic et la prise en charge précoce des patients présentant une RSL.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [85 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932038
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:36:48 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:37:34 PM

File

BUMED_T_2018_RAUCH_AYMERIC.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932038, version 1

Citation

Aymeric Rauch. Etude quantitative in-vivo de la cinématique du carpe en scanner dynamique 4D : comparaison des angles radioscaphoïde et lunocapital chez des patients sans et avec rupture du ligament scapholunaire lors d’une manœuvre de déviation radio-ulnaire. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01932038⟩

Share

Metrics

Record views

34

Files downloads

394