Prognostic significance of inflammation-based scores in advanced hepatocellular carcinoma patients treated with sorafenib - Archive ouverte HAL Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Prognostic significance of inflammation-based scores in advanced hepatocellular carcinoma patients treated with sorafenib

Étude de l'impact pronostique des scores d'inflammation sur la survie gobale des patients atteints de carcinome hépatocellulaire de stade avancé traités par sorafenib

(1)
1

Abstract

INTRODUCTION ET OBJECTIFS : Le sorafenib, un inhibiteur multikinase, est le traitement recommandé chez les patients avec un carcinome hépatocellulaire (CHC) avancé, permettant une bénéfice limité de survie avec des effets secondaires fréquents. Les facteurs pronostiques de patients traités par sorafenib manquent. De nombreux scores basés sur l’inflammation (IBS) ont été évalués comme prédicteurs de récurrence et de moindre survie dans de nombreux cancers, incluant le CHC. Le but de notre étude était d’évaluer la valeur pronostique d’IBS sur la survie globale (SG) de patients atteints de CHC avancé à l’introduction du sorafenib. METHODES : 161 patients avec un CHC avancé ont été inclus rétrospectivement entre octobre 2007 et septembre 2015. Des analyses bivariée et multivariée ont été réalisées en utilisant le modèle de régression de Cox pour identifier les facteurs pronostiques de SG. RESULTATS : Les patients étaient principalement des hommes (87.0%) avec un âge médian de 67 ans et une SG médiane de 9,1 mois. En analyse bivariée, le ratio neutrophiles sur lymphocytes (NLR) ≥4, le NLR dérivé ≥3, le ratio lymphocytes sur monocytes ≤3, le ratio plaquettes sur lymphocytes ≥200, l’index nutritionnel pronostique ≤45, et le indice d’inflammation systémique immune (SII) ≥600 x 109 ont été identifiés comme prédicteurs significatifs de SG. L’analyse multivariée a identifié qu’un indice de masse corporelle <25kg/m2 (HR=1.55, P<0.017), une invasion vasculaire macroscopique (HR=1.63, P < 0.001), un taux d’aspartate aminotransférases >38U/L (HR=2.65, P<0.001), un score de Child Pugh B (HR=2.59, P<0.001) and un SII ≥600 x 109 (HR 1.72, P=0.002) étaient de facteurs de risque indépendant négatifs de SG. CONCLUSION : Les IBS, tels que le SII, sont de nouveaux facteurs pronostiques simples et peu coûteux chez les patients avec un CHC avancé. Ils pourraient être utiles pour définir si le traitement par sorafenib doit être interrompu chez des patients présentant des effets secondaires altérant la qualité de vie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_CONROY_GUILLAUME.pdf (1.53 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932065 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932065 , version 1

Cite

Guillaume Conroy. Étude de l'impact pronostique des scores d'inflammation sur la survie gobale des patients atteints de carcinome hépatocellulaire de stade avancé traités par sorafenib. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932065⟩
56 View
491 Download

Share

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More