Etude dimensionnelle des phases précoces des troubles affectifs et de la schizophrénie : étude rétrospective à propos de 82 cas de patients souffrant de troubles bipolaires - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2017

Premorbid and prodromal phases of bipolar spectrum disorder : a retrospective study of 82cases

Etude dimensionnelle des phases précoces des troubles affectifs et de la schizophrénie : étude rétrospective à propos de 82 cas de patients souffrant de troubles bipolaires

Abstract

Objectif : Les phases précoces du trouble affectif du spectre bipolaire ne sont pas encore bien caractérisées. Le but de cette étude est de décrire les phases prodromiques et prédictives durant l’enfance et l’adolescence d’une population d’adultes souffrant de trouble bipolaire. Matériel et méthode : Il s'agit d'une étude épidémiologique analytique rétrospective descriptive réalisée dans 2 centres psychiatriques de Lorraine, entre 2007 et 2017. Elle concerne les patients âgés de 18 à 30 ans, ayant reçu un diagnostic de trouble du spectre bipolaire (F30, F31, F33 et F34) et ayant bénéficié d’un suivi pédopsychiatrique. Les données correspondant aux symptômes prodromiques ou prémorbides de l'enfance et / ou de l'adolescence ont été recueillies à l’aide d’une grille à partir des dossiers pédopsychiatriques des sujets inclus. Les symptômes ont été analysés par âge de 0 à 17 ans. Résultats : 82 patients ont été inclus. Notre population est composée principalement de femmes (n = 60). Des facteurs psycho-sociaux sont présents pour 64 patients. Les antécédents familiaux psychiatriques ont été étudiés. L'âge moyen de diagnostic est de 20,7 ans (écart type = 3,0) et le diagnostic principal est F33 : trouble dépressif majeur, récurrent (n = 40). Les résultats mettent en avant un développement clinique progressif du trouble bipolaire : les symptômes fonctionnels apparaissent chez les préadolescents à 11,2 ans (3,1) puis viennent l'anxiété à 11,3 ans (4,9) et les troubles du sommeil à 12,2 ans (5,1). Durant l'adolescence, des symptômes comportementaux apparaissent à un âge moyen de 14,4 ans (1,2) et des symptômes dépressifs à 14,3 ans (0,83). Enfin, pour la phase prodromique, les symptômes positifs apparaissent à un âge moyen de 15,5 ans (0,5) et les patients présentent en majorité des symptômes de l'humeur, en particulier dépressifs (n = 28) à 17 ans. Conclusion : Cette étude montre la présence de symptômes étagés et additifs au cours de l’enfance et surtout de l’adolescence, constituant les phases prémorbides et prodromales du trouble bipolaire. Ceux-ci sont hétérogènes et non pathognomoniques. La poursuite des études cliniques et neurobiologiques autour de la détection précoce de ce trouble constitue un enjeu de santé publique à l’échelle mondiale, afin de pouvoir proposer une prise en charge et des interventions thérapeutiques adaptées.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2017_GASPARD_CORALIE_SUTY_MARINE.pdf (1.33 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932067 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932067 , version 1

Cite

Coralie Gaspard, Marine Suty. Etude dimensionnelle des phases précoces des troubles affectifs et de la schizophrénie : étude rétrospective à propos de 82 cas de patients souffrant de troubles bipolaires. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932067⟩
122 View
358 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More