Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Perceptions et attitudes des internes de médecine générale et des étudiants en maïeutique face à leur vaccination antigrippale : une enquête transversale à la faculté de médecine de Nancy

Résumé : Introduction : La grippe est une maladie courante, évoluant par épidémie. De nos jours le moyen de prévention le plus efficace est la vaccination antigrippale (VAG). Elle est recommandée en France dans certains groupes de population à risque et dans certaines professions, comme les professionnels de santé. Dans ces groupes, l’objectif de 75% de couverture vaccinale (CV) fixé par l’OMS est rarement atteint. Notre enquête réalise un état des lieux de la VAG déclarée des internes de médecine générale (IMG) et des étudiants en maïeutique (EM) de l’université de Nancy et évalue leurs perceptions et attitudes concernant leur propre VAG. Méthode : Une enquête transversale à visée descriptive et analytique évaluant les perceptions et les attitudes des IMG et des EM concernant leur propre VAG a été réalisée du 27 septembre au 2 novembre 2017 par auto-questionnaire anonyme, à l’aide du logiciel Survey Monkey. Résultats : 269 des IMG et 47 des EM ont répondu au questionnaire, soit respectivement un taux de réponse de 45,2% et 97,9%. Au cours des hivers 2015, 2016 et 2017, la CV antigrippale déclarée était respectivement de 37,9%, 49,4% et 56,5% chez les IMG et de 17%, 12,8% et 14,9% chez les EM. Les raisons incitant à la vaccination étaient les mêmes chez les IMG et les EM. Il s’agissait principalement de la protection des patients (influence forte pour 73,7% des IMG et 67,4% des EM), de la protection de l’entourage (influence forte pour 60,9% des IMG et 47,8% des EM) et de la protection personnelle (influence forte pour 46,6% des IMG et 39,1% des EM). Les principales raisons de non vaccination dans les deux populations étaient l’oubli (influence forte pour 30,5% des IMG et 37,8% des EM) et le manque de temps (influence forte pour 24,8% des IMG et 37,8% des EM). Les campagnes de vaccination ou une convocation par la médecine du travail apparaissaient comme les mesures les plus efficaces d’incitation à la VAG. Les étudiants nancéiens en santé se sentent concernés par la VAG à 91,8% pour les IMG et 83% pour les EM. Conclusion : Les taux de CV antigrippale des étudiants restent bien en deçà des objectifs de l’OMS. D’après les étudiants, des campagnes de vaccination, une accessibilité facilitée et des mesures proactives par la médecine du travail amélioreraient leur CV. L’obligation vaccinale serait-elle envisageable et acceptée ?
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [76 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932080
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:38:08 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:35 PM

File

BUMED_T_2018_CORDONNIER_CLEMEN...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932080, version 1

Citation

Clémence Cordonnier. Perceptions et attitudes des internes de médecine générale et des étudiants en maïeutique face à leur vaccination antigrippale : une enquête transversale à la faculté de médecine de Nancy. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01932080⟩

Share

Metrics

Record views

111

Files downloads

234