Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Les membranes non-résorbables en polytétrafluoroéthylène à haute densité

Résumé : Les maladies parodontales entrainent une destruction de tout l’appareil d’ancrage des dents et dans certains cas il est possible d’envisager une reconstruction du parodonte détruit, grâce à des techniques chirurgicales de régénération tissulaire et osseuse. Inventées dans les années 90, les membranes en PolyTétraFluoroEthylène à haute densité (d-PTFE) ont pour but de pallier les résultats inconstants des membranes non-résorbables de première génération. Ces membranes ont un rôle de filtre indispensable en régénération tissulaire et osseuse. Malgré un nombre encore faible de publications sur le sujet, nous verrons que les membranes en d-PTFE donnent des résultats équivalents aux membranes classiques, avec moins de risque d'infection et un protocole simplifié. Dans une première partie, nous décrivons les membranes en d-PTFE, notamment leur composition, rôle et propriétés supposées. Dans un second temps, nous développons leurs utilisations dans la régénération tissulaire et osseuse guidée ainsi que les résultats obtenus par des études récentes de la littérature.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [64 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932190
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:43:12 AM
Last modification on : Friday, May 1, 2020 - 3:50:55 PM

File

BUPHA_TD_2017_KANNAPEL_MARC.pd...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932190, version 1

Citation

Marc Kannapel. Les membranes non-résorbables en polytétrafluoroéthylène à haute densité. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932190⟩

Share

Metrics

Record views

31

Files downloads

1024