Intérêt du bruit de fond rétinien comme marqueur de la potentialisation de la neurotoxicité chez les usagers réguliers de cannabis et d’alcool - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2018

Association between increased retinal background noise and co-occurrent regular cannabis and alcohol use

Intérêt du bruit de fond rétinien comme marqueur de la potentialisation de la neurotoxicité chez les usagers réguliers de cannabis et d’alcool

Abstract

Le cannabis et l'alcool sont les deux substances psychoactives les plus consommées au monde avec le tabac. Leur pouvoir addictif majeur, les effets sanitaires délétères ainsi que les conséquences sociales néfastes conduisent à les considérer aujourd'hui comme un problème de santé publique majeur. La co-occurrence de consommation d'alcool chez les consommateurs réguliers de cannabis est fréquente et entraîne des effets nocifs et qui peuvent se potentialiser sur le cerveau. Ils agissent notamment en altérant la transmission synaptique cérébrale. Les mécanismes d'action de leur neurotoxicité séparée et conjointe font l'objet de nombreuses recherches scientifiques dans le domaine des neurosciences et de la psychiatrie. En tant qu’extension anatomique et développementale du système nerveux central, la rétine se révèle être un site pertinent d'investigation indirect des fonctions neurologiques cérébrales. Notre étude de cas témoins porte sur l'analyse du bruit de fond rétinien basé sur l'électrorétinogramme flash (ERG flash) de témoins sains et de consommateurs de cannabis séparés en deux groupes en fonction de leur consommation d'alcool. Le bruit de fond rétinien, extrait du signal de la séquence 3.0 flicker-response de l'ERG flash, est augmenté durant la période précédant la réponse neuronale à la stimulation. Il témoigne d'un désordre de l'activité neuronale de repos et peut s'expliquer par des altérations de la libération de neurotransmetteurs, notamment glutamatergiques et dopaminergiques, entravant la transmission synaptique rétinienne chez les consommateurs réguliers et co-occurents de cannabis et d'alcool. Les résultats de cette étude ouvrent alors la perspective de l’intérêt du bruit de fond rétinien comme approche innovante et pertinente pour explorer la neurotoxicité de ces substances psychoactives.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2018_LUCAS_ALICE_THIRION_AUDREY.pdf (1013 Ko) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932214 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932214 , version 1

Cite

Alice Lucas, Audrey Thirion. Intérêt du bruit de fond rétinien comme marqueur de la potentialisation de la neurotoxicité chez les usagers réguliers de cannabis et d’alcool. Sciences du Vivant [q-bio]. 2018. ⟨hal-01932214⟩
188 View
543 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More