Activité Physique sur ordonnance : à propos d'une enquête auprès de patients, tout venant, consultant leur médecin généraliste en Lorraine - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Physical Activity on prescription : about a survey with patients, everything coming, consulting their general practitioner in Lorraine

Activité Physique sur ordonnance : à propos d'une enquête auprès de patients, tout venant, consultant leur médecin généraliste en Lorraine

Abstract

Introduction. La promotion de l’activité physique devient un véritable enjeu de santé publique, dans le contexte de sédentarisation de notre société. Matériel et Méthodes. Il s’agit d’une étude descriptive multicentrique de 105 patients lorrains consultant leur médecin généraliste. Ils ont remplis un questionnaire sur leur niveau d’exercice physique, avec ses bénéfices et freins éventuels, et leur ressenti quant à la prescription sur ordonnance d’activité physique. Résultats. Parmi ces patients, la moitié n’avait aucune activité physique de loisirs, et seulement 15% d’entre eux, ont bénéficié des conseils d’un professionnel de santé pour commencer l’activité. Le sujet n’a jamais été abordé en consultation chez 35% des patients, dont l’IMC était supérieur à 25 kg/m2. Les facteurs limitant la pratique d’activité physique étaient le besoin de motivation (74% des sujets), l’influence de l’environnement (57%), une maladie ou un handicap (28%), un surpoids (21%), et le coût (28%) surtout dans les classes sociales moins aisées. 35% des patients ayant une pathologie préexistante (16,2 % des sujets), ne pensent pas que la pratique d’une activité physique puisse alléger leur traitement chronique. 22,5% des sujets ne sont pas plus convaincus d’initier une activité physique, même si elle était remboursée. Discussion. L’activité physique est bénéfique { tout âge, quand elle est pratiquée de manière raisonnée. En 2016, le conseil minimal ne suffit plus. Le médecin généraliste doit acquérir le savoir nécessaire, pour appréhender les patients à cette nouvelle forme de thérapeutique non-médicamenteuse, en collaboration pluridisciplinaire, dans un but d’amélioration de la qualité de vie.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_SCOATARIU_THIEBAUT_NIKITA.pdf (3.25 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932275 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932275 , version 1

Cite

Nikita Scoatariu-Thiébaut. Activité Physique sur ordonnance : à propos d'une enquête auprès de patients, tout venant, consultant leur médecin généraliste en Lorraine. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932275⟩
269 View
1602 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More