Observance de la calprotectine fécale au cours des maladies inflammatoires chroniques intestinales - Université de Lorraine Access content directly
Master Thesis Year : 2016

Compliance with the fecal calprotectin test in patients with inflammatory bowel disease.

Observance de la calprotectine fécale au cours des maladies inflammatoires chroniques intestinales

Abstract

OBJECTIF : la calprotectine fécale est le marqueur le plus utilisé pour surveiller de façon non invasive les patients atteints d’une maladie inflammatoire chronique intestinale. Le but de cette étude était d’évaluer pour la première fois l’observance des patients au dosage de la calprotectine fécale. METHODES: nous avons mené une étude prospective, observationnelle, monocentrique, entre décembre 2014 et juillet 2015 dans un CHU en France. Tous les patients adultes vus consécutivement dans notre service pour une maladie inflammatoire chronique intestinale pour lesquels un dosage de la calprotectine fécale était prescrit dans le cadre de leur suivi étaient inclus. Une information écrite sur la calprotectine fécale et la façon de réaliser le prélèvement était délivrée. Ils devaient rapporter un échantillon de leurs selles lors de leur prochaine venue afin de procéder au dosage de la calprotectine fécale. Ils ont ensuite répondu à un questionnaire : avez-vous rapporté l’échantillon de selles? Si non, pour quelle(s) raison(s) ? Si oui, avez-vous rencontré des difficultés ? Connaissiez-vous le dosage de la calprotectine fécale ? RESULTATS: 101 patients dont 50 hommes ont été inclus (50 hommes ; 77 maladie de Crohn). L’âge moyen était de 40 ans (19-68). 89 patients avaient pour traitement de fond des perfusions d’infliximab, 10 de védolizumab et 2 n’avaient pas de traitement biologique. 80% (79/101) avaient une maladie cliniquement quiescente au moment du dosage. 35 % (37/101) des patients ont réalisé le dosage de CF. 80% (81/101) des patients ne connaissaient pas la CF. La raison principale de non réalisation du dosage était un oubli (76.6%). Les autres raisons étaient: pas de bénéfice retrouvé à réaliser le test (11%), constipation (7.8%), refus de manipuler les selles (3.1%) et difficultés de prélèvement des selles (1.5%). CONCLUSION: Seul un tiers des patients a réalisé le dosage de calprotectine fécale. La raison principale était l’oubli. Ces données soulignent la nécessité d’une meilleure éducation thérapeutique de nos patients et l’importance des tests réalisables au domicile afin d’améliorer leur observance pour le dosage de la calprotectine fécale.
Fichier principal
Vignette du fichier
BUMED_T_2016_MARECHAL_CHLOE.pdf (1.32 Mo) Télécharger le fichier
Origin : Files produced by the author(s)
Loading...

Dates and versions

hal-01932303 , version 1 (23-11-2018)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932303 , version 1

Cite

Chloé Marechal. Observance de la calprotectine fécale au cours des maladies inflammatoires chroniques intestinales. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932303⟩
189 View
1786 Download

Share

Gmail Facebook X LinkedIn More