Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Stratification du risque des myocardites aigues non sévères : impact du remodelage inverse et de la distribution de la fibrose

Résumé : Introduction : La myocardite aigue (MA) est une pathologie hétérogène caractérisée par des manifestations cliniques polymorphes et une histoire naturelle variable. Les progrès de l’IRM ont facilité le diagnostic de MA, surtout en cas de MA non sévères ou dites à risque faible et modéré (fonction cardiaque préservée ou modérément altérée, absence de trouble du rythme et d’insuffisance cardiaque). Toutefois, le devenir et le pronostic des patients présentant une MA non sévère restent incertains. Objectif : identifier les paramètres cliniques et d’imagerie prédicteurs de séquelles, de remodelage inverse et d’évènements cardiovasculaires dans une large population de MA de risque faible à modéré. Etude : Nous avons conduit une étude rétrospective incluant 216 patients avec le diagnostic Clinique de MA confirmé par IRM (âge moyen 35.1+/-14.8ans, and 76% d’hommes). Nous décrivons les caractéristiques cliniques et d’imagerie à la phase initiale. Nous déterminons le nombre de patients indemnes de complications au cours du suivi (32.1+/-34 mois) et les facteurs prédictifs d’évènements cardio-vasculaires (n=180) (objectif primaire). Nous analysons les données d’IRM de contrôle réalisés chez 136 patients (délai moyen 4.2±2.3 mois) afin de mettre en évidence les paramètres prédicteurs de séquelle (FEVG<50% et/ou dilatation ventriculaire gauche et/ou fibrose) et de remodelage inverse (augmentation de 10% du volume d’éjection systolique ventriculaire gauche) (objectifs secondaires). Résultats : La fonction ventriculaire est en moyenne de 56.4%+/-9.4% et nous avons noté 24 évènements cardio-vasculaires au cours du suivi. Aucun paramètre clinique, biologique ou électrique conventionnel n’était associé à la survenue de complications cardio-vasculaires ou de séquelles myocardiques. La localisation de rehaussement tardive autre que l’atteinte des segments inférolatéraux (localisation atypique) est prédictive de séquelles (3.131 [1.009-9.722] 0.048). Après ajustement des facteurs confondants, le remodelage inverse (HR 5.98 [1.445-24.747], p<0.05) et la localisation atypique de rehaussement tardif (HR 11.63 [2.799-43.398], p<0.001) sont les deux déterminants principaux de la survenue d’évènements cardio-vasculaires à distance. Conclusion : Le remodelage inverse et la localisation atypique de rehaussement tardif avec atteinte des segments autre qu’inféro-latéraux sont deux marqueurs utiles à la stratification du risque chez les patients présentant une MA à risque faible et modéré.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [125 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932370
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:54:43 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:36 PM

File

BUMED_T_2017_FILIPPETTI_LAURA....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932370, version 1

Citation

Laura Filippetti. Stratification du risque des myocardites aigues non sévères : impact du remodelage inverse et de la distribution de la fibrose. Sciences du Vivant [q-bio]. 2017. ⟨hal-01932370⟩

Share

Metrics

Record views

41

Files downloads

468