Skip to Main content Skip to Navigation
Master thesis

Glaucome après chirurgie précoce de la cataracte congénitale et implantation primaire : étude rétrospective de 167 enfants

Résumé : Introduction : Les cataractes congénitales obturantes sont fortement amblyogènes et nécessitent une intervention rapide. L’implantation primaire est de plus en plus systématique. Le glaucome secondaire est une complication sévère pouvant compromettre la fonction visuelle. Il s’agit d’un diagnoctic difficile, sans définition consensuelle chez l’enfant. Le but de cette étude était de déterminer le risque de survenue d’un glaucome après chirurgie de cataracte congénitale et de préciser le devenir de ces yeux glaucomateux. Matériels et Méthodes : Etude rétrospective de tous les yeux opérés avant l’âge d’un an de cataracte congénitale uni ou bilatérale avec implantation primaire entre janvier 2003 et décembre 2012 à la Fondation Rothschild (Paris). Le critère de jugement principal pour le diagnostic de glaucome secondaire était l’instauration d’un traitement médical hypotonisant au long cours ou la réalisation d’une chirurgie anti-glaucomateuse en post-opératoire. Résultats : Un total de 241 yeux de 167 patients ont été opérés pendant cette période. Le suivi médian était de 4,2ans. 31 yeux (12,9%) de 23 patients ont développé un glaucome avec un risque de survenue linéaire dans le temps. Le délai d’apparition médian était de 3 ans. L’âge à la chirurgie et la microphtalmie étaient des facteurs de risque significativement associés à la survenue de cette complication. Au cours du suivi, 17/31 yeux ont nécessité au moins une intervention chirurgicale. Lors du dernier contrôle, la pression était contrôlée dans 20/31 yeux. L’acuité visuelle était significativement plus faible dans le groupe des yeux glaucomateux, en moyenne de 20/300 vs 20/80. Discussion : La prévalence du glaucome du pseudophaque retrouvée dans notre étude est comparable aux autres études de la littérature. L’implantation n’a pas d’influence sur l’apparition de cette complication. Il s’agit d’une pathologie sévère présentant des similarités avec le glaucome congénital, notamment compte tenu des difficultés thérapeutiques et de la fréquence d’un recours chirurgical. Conclusion : La prise en charge thérapeutique des cataractes congénitales obturantes nécessite une optimisation du délai chirurgical. La chirurgie précoce, pertinente en terme de pronostic fonctionnel, expose à un risque accru de glaucome secondaire et exige une surveillance à long terme de la pression oculaire.
Document type :
Master thesis
Complete list of metadatas

Cited literature [81 references]  Display  Hide  Download

https://hal.univ-lorraine.fr/hal-01932373
Contributor : Colette Orange <>
Submitted on : Friday, November 23, 2018 - 8:54:46 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:50:36 PM

File

BUMED_T_2016_BEAUJEUX_PAULINE....
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : hal-01932373, version 1

Citation

Pauline Beaujeux. Glaucome après chirurgie précoce de la cataracte congénitale et implantation primaire : étude rétrospective de 167 enfants. Sciences du Vivant [q-bio]. 2016. ⟨hal-01932373⟩

Share

Metrics

Record views

190

Files downloads

157